Browsing Tag

fauve

En passant

Julien Doré, ce fauve féminin

11 avril 2017

J’aime bien Julien Doré. J’aime beaucoup même. Il fait partie de ces rares artistes français – comme Jonasz, M. Chedid, Zazie, Noir Dez, Gainsbourg – dont j’ai tous les albums. Je ne vais pas vous mentir, c’est vrai que je le trouve séduisant, mais j’aime surtout sa voix, sa musique et son univers « graphique ». Ouais, j’aime beaucoup ces artistes qui « travaillent » aussi cet aspect-là. Chédid, Christine and the Queens, Jane… il y a une vraie recherche…

Continue Reading

En passant

DE 1 A 9, EN PASSANT PAR 2, 3, 4, 5, 6, 7 ET 8

15 novembre 2013

Un : Trois gros projets en cours. Balèzes les projets. Chronophages // D’autres projets à caler. // Des rendez-vous à venir. // La fin de l’année va être compliquée. A suivre. #burnout Deux : Un CD en boucle dans ma bagnole. Titre 12. Je suis monomaniaque. #lapluiefaitdesclaquettessurletrottoiràminuit Trois : Si elle est la seule qui t’aille, pourquoi tu lui dis sans faille de rester cool sinon tu lui diras bye-bye ?  #contradiction Quatre : Me faire traiter de facho à tour de…

Continue Reading

Mes rencontres

MA RENCONTRE AVEC LE GROUPE FAUVE

14 novembre 2013

Fauve en concert au Vauban à Brest. Aller les voir s’impose à moi. Si vous avez lu l’interview que j’ai faite du groupe il y a quelques semaines, vous savez. Sinon, lisez, c’est par ici. Fnac. Billet. Réservation. C’est bon. Jeudi 7 novembre, 17h, direction Brest. J’ai rendez-vous avec le groupe à 18h30. La nuit tombe, le ciel rose est enflammé et hallucinant. Je me gare et cherche l’entrée de la salle du Vauban. Ca fait plus de 17 ans…

Continue Reading

Mes rencontres

[EXCLU] MON INTERVIEW DU GROUPE FAUVE

17 septembre 2013

Tu te demandes si t’es une bête féroce ou bien un saint.Mais tu es l’un, et l’autre. Et tellement de choses encore.Tu es infiniment nombreux.Celui qui méprise, celui qui blesse, celui qui aime, celui qui cherche. Et tous les autres ensemble.Trompe toi, soit imprudent, tout n’est pas fragile.On attend rien que de toi, parce que tu es sacré. Parce que tu es en vie.Parce que le plus important n’est pas ce que tu es, mais ce que tu as choisi…

Continue Reading