En passant Mes adresses

SÉRUMS TYPOLOGY : ÇA VAUT QUOI ? (EN VRAI)

8 juillet 2021

J’ai été contactée récemment par la marque [Typology] pour tester quelques-uns de leurs produits cosmétiques, notamment leurs nouveaux sérums. Etant complètement fan de ce type de produits (je vous ai d’ailleurs fait récemment [une vidéo sur le sujet]), j’ai accepté.

J’ai vu pas mal de vidéos ou de posts passés sur Typology, mais je préfère toujours me faire mes propres tests et avoir mon propre avis.

On va donc voir ensemble si Typology vaut le coup ou pas ? Si c’est un gros fake marketing ou si c’est une vraie bonne découverte !

Typology, d’accord, mais c’est qui, c’est quoi ?

En faisant mes petites recherches, j’ai découvert que le créateur de Typology n’en était pas à sa première création d’entreprise. Après avoir fondé le site MyFab (e-shop version ventes privées de gadgets, déco, mobilier et autres accessoires) et plus récemment de Made.com (e-shop déco et mobilier design), le sérial entrepreneur Ning Li a lancé son dévolu sur l’univers de la cosmétique. C’est à la naissance de sa fille que l’idée a germé dans sa tête. Papa complètement parano sur les ingrédients parfois (souvent) obscurs sur proposent les marques pour bébés, il s’est dit qu’il y avait quelque chose à faire pour « éclaircir » tout ça.

Résultat, début 2019, il fonde Typology, une gamme de produits vegan, cruelty free, avec plus de 80% d’ingrédients naturels. Ce n’est que lorsqu’il n’existe pas d’alternative naturelle que le label choisit un ingrédient de synthèse.

Objectif annoncé : démystifier l’industrie du soin en concevant et produisant en France des produits sains et efficaces et à prix juste.

Là, où on met 3 heures (ou 3 jours) (ou 3 ans) à comprendre une étiquette de composition à rallonge sur les marques habituelles, avec Typology, c’est beaucoup plus rapide et compréhensible.

La marque a fait le choix de réduire ses composants au maximum (exit parfums, conservateurs et autres ingrédients) et d’être le plus explicite possible sur tel ou tel produit. Sur chacun, on sait immédiatement les ingrédients et immédiatement le bénéfice produit. Tout est inscrit très clairement sur le site.

Les flacons (je pense notamment au sérum, produits que j’ai testés) sont assez petits (15 ml). On peut être assez déçu à la réception du colis (cela a été ma première réaction) mais en fin de compte, à bien y réfléchir, je trouve que c’est plutôt pas mal. Inutile d’avoir de gros contenants si le produit ne vous plait pas. Et financièrement et écologiquement. Les petits flacons, tels des produits voyage, sont donc parfaits pour tester les différents ingrédients sur votre peau, voir comment elle réagit. Après les produits existent aussi en format plus grand (30 ml, le double).
Côté prix, ils sont tout à fait abordables.

Sur plein de points (packaging épuré, noms des produits, petits prix…), Typologie me fait penser à The Ordinary. Comme si Typology était une gamme de The Ordinary.

L’envoi est très sympa. Boîte en carton assez plate (ça change), produits emballés dans un film de soie couleur corail (hyper joli) et chaque produit est minutieusement “rangé” dans un étui cartonné pour assurer une protection sans faille. Coté packaging, Typology suit son positionnement : ne pas s’encombrer avec l’inutile. Une bouteille qui fait penser aux vieilles bouteilles d’apothicaire, une étiquette hyper épurée et basta

Comment faire son choix parmi toute la gamme ?

La marque m’a demandé de choisir parmi une liste de produits en me demandant de choisir 3 sérums + 2 autres produits*.
Typologie propose pas mal de produits et ne connaissant pas la marque, ne sachant pas du tout quoi prendre, je me suis dirigée vers [leur diagnostic de peau]. Le contact que j’avais eu par mail ne m’en avait pas parlé, mais j’ai vraiment trouvé ça cool. Après avoir répondu à quelques questions, j’ai reçu par mail un programme complet. Typologie m’a proposé une routine complète matin + soir. J’adore l’idée ! Hyper personnalisée, on sait immédiatement quel(s) produit(s) choisir !

Ainsi, j’ai choisi les produits qui m’étaient conseillés.

Ce que j’ai donc testé :

  • Le sérum vitamine C, à appliquer le matin
  • Le sérum hyaluronique, à appliquer le soir en n°1
  • Le sérum rétinol, à appliquer le soir en n°2

Après 1 mois d’utilisation tout pile, voici mon avis franc et éclairé !

* J’ai choisi également le masque peeling aux acides de fruits rouges bio et le gommage visage régénérant au squalane d’olive que je n’ai pas encore testé. Dans mon colis, j’ai eu la surprise de recevoir un 6e produit : le [baume lèvres à 9 ingrédients] que je teste actuellement. Je vous en reparlerai.

Sérum Éclat Vitamine C 11%
(15 ml, 11,40 €)

  • Concentré en actifs antioxydants, redonne de l’éclat aux peaux ternes.
  • 85% d’origine naturelle
  • Ce produit est Made in France, Sans parfum, Vegan, Note Yuka 86/100

Le pitch : ECLAT ++

Manque de sommeil, stress, tabagisme favorisent le développement de radicaux libres qui vont oxyder les cellules de l’épiderme et donner le teint terne. La vitamine C présente en grande concentration dans ce sérum permet de combattre efficacement ce phénomène.

La composition :

Vitamine C (11%) :
Cette molécule est connue pour illuminer le teint, réduire les taches pigmentaires, et ralentir le photo-vieillissement de la peau. Naturellement présente dans la peau, la vitamine C permet de neutraliser les radicaux libres générés par les expositions au soleil, la pollution, le tabagisme… la peau est ainsi mieux protégée de ces agressions extérieures responsables du photo-vieillissement. La vitamine C aide aussi à stimuler la fabrication des kératinocytes, cellules présentes au niveau de l’épiderme qui protègent la peau et renforcent son élasticité. Mieux oxygénée et plus tonique, la peau retrouve son éclat, sa douceur et les pores sont moins apparents.
Autrement connu sous le nom d’arbre à soie, cette plante originaire d’Asie, aux délicates fleurs roses en éventail est connue pour redonner éclat et vitalité à la peau. L’extrait d’Albizia Julibrissin combat les signes cutanés de la fatigue causés par la glycation et la glycoxydation. La glycation est une réaction chimique résultant de la fixation de sucres sur les protéines du derme. Les protéines ainsi glyquées sont plus sensibles à l’oxydation (glycoxydation) produisent davantage de radicaux libres. Le phénomène de glycation est invétiable chez tout organisme vivant, cependant il peut être ralenti par une alimentation équilibrée et moins sucrée.

MON AVIS :

Rappel : application uniquement le matin

J’étais contente de tester ce produit, car les produits à la vitamine C, et notamment les sérums, j’adore ! je vous ai déjà parlé plusieurs fois (sur ma chaine youtube ou sur insta) de mon produit fétiche, le sérum à la vitamine C de chez Instanatural (dispo sur Iherb).

Celui de Typology est totalement différent. Déjà, comme expliqué au-dessus, il n’a aucune odeur (quand celui de Instanatural sent à fond le jus d’orange). Pas de couleurs non plus (comme tous les produits Typology). Mais ça, franchement, ce n’est pas grave. Même si j’aime bien les produits cosmétiques qui « sentent bon », je comprends parfaitement la stratégie de la marque de ne pas s’encombrer avec des parfums inutiles. J’aime la démarche.

La pipette donne la « dose » exacte pour une application. Je vous rappelle (pour celles et ceux qui débarqueraient ici sans me connaître 😉 que moi j’ai tendance à en mettre toujours x fois la « dose » recommandée. Là, j’avoue, vu la petite petite bouteille, je me suis dit que si je voulais en avoir assez pour la durée de mon test en vue de ce post, il fallait que je me calmosse un peu. Donc, ok, une pipette et une seule.

Le produit est assez liquide, facile à appliquer, et une pipette suffit à peu près à recouvrir tout le visage. Le produit pénètre vite dans la peau et sèche rapidement.

Chose curieuse, le produit laisse une sorte de film sur la peau. Comme un film « plastique » un peu brillant, méga méga fin. Ce n’est pas du tout un film « gras », mais c’est comme si on avait déposé des micro particules qui figent les pores de la peau. C’est très difficile à expliquer. Ce n’est pas dérangeant, c’est juste étrange. Comme si, au lieu de « nourrir » la peau, cela venait l’assécher.

Ma crème de jour et mon maquillage (maquillage très léger avec la cc crème de chez Erborian) se fondent parfaitement à ma peau. A noter qu’il n’y a pas du tout d’aspect « pelucheux » (et super chiant) que l’on retrouve chez certains sérums une fois qu’on applique autre chose par-dessus.

Résultat des courses : je trouve que ce sérum me donne un effet « bonne mine ». Et j’ai eu ce sentiment dès les premiers jours. Donc pour moi, c’est un produit qui fonctionne (sur ma peau). Je valide à 100%.

[Vous pouvez trouver ce sérum ici].

Sérum Repulpant
Acide Hyaluronique 3% + B5 2%
(15 ml, 20,20 €)

  • Concentré en actifs hydratants, pour une peau plus rebondie et une meilleure elasticité.
  • 94% d’origine naturelle
  • Ce produit est Made in France, Sans parfum, Vegan, Note Yuka 93/100

Le pitch : HYDRATANT ++

Tous les types de peau ont besoin d’hydratation. L’eau, qui compose la peau à 70 %, est stockée dans le derme. L’acide hyaluronique fortement concentré dans ce sérum permet de retenir l’eau dans la peau.

La composition :

Acide Hyaluronique (3%) :
Issue de la fermentation du blé, cette molécule est connue pour ses vertus hautement hydratantes, en effet elle peut retenir jusqu’à mille fois son poids en eau. Il existe deux types d’acide hyaluronique, le premier dit “à haut poids moléculaire” reste à la surface de l’épiderme et crée un film protecteur empêchant l’eau présente dans la peau de s’évaporer. Le second, dit “à bas poids moléculaire”, se présente sous la forme de molécules plus petites qui pénètrent plus profondément dans l’épiderme pour renforcer et stimuler la production d’acide hyaluronique naturellement produit par le corps. Ainsi l’action de ces deux molécules permet une hydratation instantanée mais également le maintien d’une peau hydratée dans le temps. La production d’acide hyaluronique par le corps tend à diminuer avec l’âge, ce qui entraine l’apparition des premières ridules à la surface de la peau.  L’apport quotidien d’acide hyaluronique permet donc de pallier cette diminution, de réduire l’apparence des ridules et de rendre la peau plus souple et plus tonique.

Pro Vitamine B5 (2%) :
Également appelé Panthenol, la pro-vitamine B5 stimule la régénération des cellules du derme et de l’épiderme, réduit ainsi la perte insensible en eau de la peau et maintient sa douceur.

Aquaxyl™ (1%) :
Molécule biosourcée dérivée du sucre. Cette molécule augmente la production naturelle d’Acide Hyaluronique dans les kératinocytes et les fibroblastes. Les kératinocytes constituent 90% de l’épiderme et assurent à la peau sa propriété d’imperméabilité et de protection extérieure. Les fibroblastes sont des cellules présentes plus en profondeur dans le derme et qui assurent la cohésion et la souplesse de la peau.

MON AVIS :

Rappel : application le soir, en sérum n°1

Je me méfie pas mal des sérums à l’acide hyaluronique. Je venais juste d’en terminer un, celui de chez The Ordinary et sincèrement, je l’ai terminé pour ne pas le jeter, mais je ne l’ai pas du tout aimé.

Je l’avais trouvé poisseux, collant et pour le coup, hyper pelucheux. (Je le mettais le soir et le lendemain matin, j’avais le visage avec plein de petites particules blanches comme si j’avais pelé).

Et bien le sérum de Typologie, malheureusement, ne vient pas me réconcilier avec les sérums à l’acide hyaluronique. Même s’il n’a pas du tout le côté pelucheux, même chose pour le reste : collant et visqueux.

De plus, chose chiante, la pipette de cette bouteille est défectueuse et ne « pipette » pas bien.

Bref, je ne suis pas fan du tout. Mais je ne pense vraiment pas que ce soit “à cause” de Typology, c’est vraiment tous les sérums à l’acide hyaluronique qui me font ça. Après, j’en mets quand même de temps en temps car je sais que cet actif est hyper bon pour la peau. Et puis là, pour vous dire, j’étais bien contente d’avoir un autre sérum à mettre par-dessus.

Alors, ça c’est le côté sensoriel, c’est vrai. Mais côté résultat… ben… je n’en sais rien du tout. Vu les qualités indéniables de l’acide hyaluronique, je pense qu’en effet, il a contribué au résultat (lire la conclusion de ce billet ;-))).

[Vous pouvez trouver ce sérum ici].

Sérum Rides & Ridules Rétinol 0.3%
(15 ml, 13,90 €)

  • Concentré en actifs tenseurs, retarde l’apparition des rides et prévient le relâchement cutané.
  • 99% d’origine naturelle
  • Ce produit est Made in France, Note Yuka 100/100, Sans parfum, Vegan

Le pitch : TENSEUR ++

Les fibres de collagène et d’élastine forment un réseau tridimensionnel dans la peau, assurant la souplesse et l’aspect rebondi de la peau. Avec les années, la production de collagène et d’élastine diminue, la peau se plisse et marque plus facilement. Ce sérum composé à 0.3% de rétinol agit à différents niveaux du vieillissement cutané. Il permet – entre autres – de stimuler la production de fibres de soutien et donc de réduire les signes de l’âge.

La composition :

Rétinol (0.3%) :
Le rétinol (ou Vitamine A) est considéré comme l’un des composés les plus efficaces dans le traitement des signes de l’âge. Il fait partie de la famille des rétinoïdes, qui dérive du bêta-carotène.   Grâce à son potentiel antioxydant, il lutte contre les radicaux libres générés par les rayonnements UV du soleil, responsable du photo-vieillissement prématuré de la peau. Anti-inflammatoire, il a aussi un effet sur la composante inflammatoire du vieillissement cutané. Il régule également négativement la production de mélanine, le pigment de la peau à l’origine des taches brunes. Plus en profondeur, tout en boostant la production d’acide hyaluronique, il favorise la synthèse et limite la dégradation de collagène et d’élastine : rendant la peau souple et ferme à la fois.

Huile de Soja :
Idéale pour les peaux matures, l’huile de soja est connue pour activer le renouvellement cellulaire. Elle est extraite des fèves de soja fraiches et est garantie sans OGM.

Huile de Ricin :
Non irritante et non comédogène, cette huile, issue de la pression à froid des graines de Ricinus Communis, est utilisée en cosmétique depuis plus de 4000 ans. On trouve par exemple des traces de son utilisation par Cléopâtre en tant qu’huile démaquillante. Elle est également connue pour être un allié des peaux matures.

MON AVIS :

Rappel : application le soir, en sérum n°2

Pour le coup, avec ce sérum-ci, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Et quelle surprise ! On parlait de parfum tout à l’heure, que Typology n’en mettait pas. Serait-ce alors l’huile de ricin qui a ce beau parfum de noisette ou Typology qui, pour ce produit, déroge à la règle ? En tous les cas, il sent merveilleusement bon !

Et la fan de sérums que je suis a immédiatement penser à un autre produit qui est très proche de celui-ci côté parfum : l’huile à la noisette de chez Oden ! Coté texture, même chose que Oden, on est sur une texture très liquide, mais beaucoup moins huileuse (je prefère 1000 fois). Juste ce qu’il faut. Tu ne finis pas en frites.

L’application est très agréable, le toucher est très confortable, c’est un plaisir de finir sur ce produit.

[Vous pouvez trouver ce sérum ici].

Au bout du compte, j’en dis quoi ?

Et bien au bout du compte, je n’en dis que du bien !

Je ne vais pas faire traîner le suspens, je suis assez surprise du résultat des produits.

C’est assez rare avec le skincare (ça arrive bien sûr mais ce n’est pas la majorité) de voir des effets avant/après.

Et en fait, là, j’ai vu.

Le truc quand on est youtubeuse, c’est qu’on peut facilement revoir sa tête d’avant (avec moi, mes vidéos sont toujours sans filtres). Et bien entre ma tête d’une vidéo il y a 1 mois et ma tête par exemple dans ma dernière vidéo, et bien je vois carrément la différence.

Alors, c’est sûr, les vidéos n’ont pas été tournées le même jour (en même temps c’est le principe du test ! ah aha ah), la lumière est un peu différence, toussa toussa, mais moi je vois. Je trouve que j’ai meilleure mine, que ma peau est plus jolie et j’ai l’air plus reposé. Et pourtant, croyez-moi (vous le savez si vous me suivez sur Instagram) ce dernier mois a été très compliqué (migraines sévères chroniques).

J’aime beaucoup le serum du matin, celui à la vitamine C et j’aime beaucoup (j’adore même) celui au rétinol. Après celui à l’acide hyaluronique, je ne le trouve pas très agréable côté “sensation”, mais il a du contribuer à mon teint “bonne mine”. Et puis pour en avoir tester d’autres, il n’est pas pire que certains ; il est même mieux que beaucoup ! A utiliser seul, je dirais non, mais vu que l’on met celui au rétinol juste après, je valide la chose.

Dernière chose, vu la taille des bouteilles, je pensais que j’allais tout finir en 1 mois d’essai (ou même que j’allais en manquer…) et bien pas du tout ! Il me reste environ 30% de celui à l’acide hyaluronique et à celui du rétinol ; et environ 20% de celui à la vitamine C. Donc je dirais qu’une bouteille fait entre 1 mois et demi et 2 mois.

En résumé, une très belle découverte. J’ai hâte de tester d’autres produits de la marque !

Facebook Comments
Please follow and like us:

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.