Dans les médias

# OUEST-FRANCE – 2 avril 14

2 avril 2014

LADYBLOGUE ECRIT UNE CHANSON AVEC DZAM : ELLE PUBLIE SON SINGLE “ATOMIQUE”

Vous avez écrit une chanson. Quelle idée ! Pourquoi ?

Cela s’est vraiment fait par hasard. J’ai rencontré DZAM début 2013, nous avons bien accroché à l’univers de l’une et de l’autre. J’aimais ce qu’elle faisait musicalement. Elle aimait ce que j’écrivais sur mon blog et pour Ouest-France. Un soir d’été, je lui ai proposé de faire quelque chose ensemble. Elle a accepté. Le projet a démarré. Écriture des paroles pour moi, composition de la musique pour elle.

Vous avez collaboré avec Dzam, une artiste brestoise. Qui est-elle ?

Dzam, de son vrai nom Marion Amico, est une jeune femme de 24 ans que j’aime beaucoup. Née à Brest, elle navigue entre le Finistère et la Belgique où elle fait des études de journalisme. En parallèle, elle fait de la musique, écrit et compose. Elle a un superbe grain de voix qui sait vraiment délivrer les émotions. Vous pouvez la suivre sur sa page Facebook, Myspace et même, depuis peu, même sur Deezer. 

Vous avez aussi fait un clip. Une première pour vous ? Pas trop difficile

Encore une fois, cela s’est fait naturellement. Une fois la chanson écrite, composée et enregistrée, il fallait l’habiller. J’ai écrit le story-board, cherché un lieu (le tournage s’est déroulé au restaurant Le Prieuré à Quimper), des figurants, organisé le tournage… Ensuite il a fallu s’occuper du montage. J’ai passé quelques heures devant l’ordinateur… Étant complètement novice en la matière, je suis contente du résultat. Je n’avais jamais fait ça et c’est justement ce qu’il y a d’excitant. Comme dans toutes les premières fois… Dzam et moi avons de supers retours, le clip et la chanson plaisent beaucoup, il y a eu pas mal de partages. Une chose en tête : recommencer. Pour une sorte de deuxième première fois !

(Recueilli par Mickaël Demeaux)

[divider]

RETROUVEZ-MOI SUR

Facebook Comments
Please follow and like us:

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.