QUAND MURIEL ROBIN M’EMEUT

6 janvier 2014

muriel-robin-tsoin-tsoin-ladyblogueUn soir devant ma télé.  Envie de me louer un truc.
Je tombe sur le dernier spectacle de Muriel Robin.  J’ai toujours aimé Muriel Robin, son humour, sa façon de dire. J’aime bien cette femme. Ok, j’envoie le VOD.
“Tsoin-tsoin” est un spectacle différent de tous les autres.

Muriel Robin y raconte sa vie, son enfance, son adolescence, ses parents, ses soeurs, son premier métier – de vendeuse de chaussures -, ses débuts sur scène… Muriel Robin se livre, se confesse. Elle nous parle de ses problèmes de surpoids (“Je grossissais avec mes salles”), ses problèmes d’alcool, de son manque d’amour (“A 8 ans, j’aurais aimé au minimum une poignée de main de mes parents”), de la maladie de sa mère…

Le tout sans pudeur ni pathos. Le tout avec une dérision et un humour fous, si fous que l’émotion est décuplée.

A la fin du spectacle, je me retrouve touchée, la gorge serrée à découvrir toute la force d’une femme fragile.

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.