Entre soi

ENEZ EUSA ET MOI

28 octobre 2013

(Enez Eusa (ou Eussa) en breton : île d’Ouessant)

Parce qu’il y a des terres différentes.
Des terres vivantes, dont chacune des pierres a un souffle particulier.
Des terres qui transpirent de paroles anciennes et d’embruns énigmatiques.
Des terres qui chuchotent aux oreilles des attentifs et des sensibles.

Parce qu’il y a des terres différentes.
Des terres qui vous rappellent combien vous êtes là, vivants.
Des terres qui vous dévoilent le pourquoi, le comment, le où.
Des terres qui ouvrent les yeux aux aveugles.

Parce qu’il y a des terres différentes.
Des terres musicales, organiques, salées.
Des terres au milieu de la mer.
Enez Eusa

(Pour accompagner mon texte, je vous propose le titre « Me’zo ganet e kreiz ar mor » (Je suis né au milieu de la mer), issu de l’album « Enez Eusa » de Yann-Fanch Kemener (chant) et Didier Squiban (piano). Cet album est un miracle…)

ouessant-ladyblogue (1)

Facebook Comments
Please follow and like us:
Pin Share

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Sofia 16 décembre 2013 at 8 h 57 min

    Oui c’est ça une terre différente et puissante

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.