Entre soi Mes rencontres

LADY PINKNIC GARDEN : UNE SOIREE EN ROSE

5 août 2013

Ca y est. C’est fini. C’est passé. C’était hier soir.

Le Lady Pinknic Garden.

Une journée sous les chapeaux de roue. Un montage/déco/organisation l’après-midi, un aller-retour douche/mascara/rouge à lèvres et hop, la soirée a débuté vers les 19h. (Heureusement que j’avais reculé d’une heure car, évidemment, j’étais super à la bourre.)

Vous êtes arrivés, les bras chargés de bouteilles, de salades composées, de quiches, de tarte tatin provençale, de rillettes, de homard (!!!!! ouais !!!!!), de pastèque, de taboulé, de CaramSham (une tuerie), de tartes aux fruits, de tarte au citron, de fromages à gogo, de pain à gaga…

Vous êtes arrivés le sourire aux lèvres, la peau hâlée.

Vous veniez de Quimper, de Bénodet, de Lamballe, (ouais !!), de la Presqu’île de Rhuys (re-ouais !!), de la Baule (re-re-ouais !), de Dijon (re-re-re-ouais !)…

Aloha, colliers à fleurs (merci les copines…), musique, et la soirée a pu commencer.

Des fidèles (merci), des nouvelles têtes (merci), l’ambiance a été comme d’habitude très simple et très jolie.

Une séquence émotion avec un bouquet de roses d’au moins 36 kg… Putain… mes jambes en ficelle. J’ai réussi (un peu) à retenir mes larmes… Vous êtes des malades… Je n’avais jamais eu un bouquet aussi gros (et lourd !) entre les mains… Un instant mémorable… Merci… Merci… Merci…

Il y a une semaine environ, lors d’un dîner chez des amis, en parlant de la soirée Pinknic, on m’a demandé : “Mais pourquoi tu fais tout ça ? Ces soirées ?”.  Je suis restée à regarder ma copine bêtement. Ben ouais, pourquoi je faisais tout ça ? J’ai été quelques instants silencieuse, un peu con devant cette question qui me semblait faussement évidente. Et puis la réponse est venue, naturellement. Ce n’est pas une histoire de “Ladyblogue”, de buzz, de “pour me faire connaitre”. Je laisse ça à d’autres. Et pour me l’avoir dit (et redit… et redit… et re-re-dit…), les gens qui ont participé aux soirées que j’ai organisées sentent tout de suite que ce n’est pas pour ça.

Je me sers “simplement” (c’est le mot juste) de Ladyblogue pour faire des soirées pour moi, Delphine. Et leur seul but est de vous rendre bien. Je ne suis pas Mère Térésa, ne vous y trompez pas, car au fond, c’est très égoïste comme démarche. Je ne suis bien moi-même que si je sens que ceux m’entourent le sont également. Mon bonheur dépend du vôtre. J’organise ces soirées pour vous voir sourire, rire, flotter, vous sentir rayonner pour m’accrocher à tout ça, en prendre un petit bout à chacun d’entre vous. Cela me nourrit. Comme des rayons d’air, des pilules d’oxygène.

Le Pinknic a été un souffle rose. Frais. Chaud. Délicieux. Passionnant. Exaltant. Troublant aussi. 

Je vous embrasse. Du fond du coeur.

PinKiss…

 

Un album dédié existe sur Facebook. C’est juste ici.

pinknik-ladyblogue
pinknic-ladyblogue-3-aout (3)
pinknic ladyblogue
pinknic-ladyblogue-3-aout (4)
pinknic-ladyblogue-3-aout (2)
pinknic-ladyblogue-3-aout (8)

pinknic-ladyblogue

pinknic-ladyblogue-3-aout (1)

Facebook Comments
Please follow and like us:

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply leshaker 8 août 2013 at 13 h 00 min

    Un véritable petit “casimir” rose cette Ladyblogue 😉

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.