Billets d'humeur (pour Ouest-France)

2089 // L’humeur de Ladyblogue #19 pour Ouest-France

6 mars 2013

“2089”


6 mars 2089.
Fhloston Human.
Carnet de bord du capitaine.

 

Aujourd’hui ApisX2, la dernière abeille, s’est éteinte. Nous avons fait tout ce qu’on a pu. Le clonage n’a pas marché. Les généticiens ont pourtant tout essayé, même loin des protocoles.

C’est fini.

Il ne nous reste plus que quatre ans à vivre. Plus que quatre ans et la race humaine aura complètement disparu.

On le savait tous pourtant. On savait bien qu’on en arriverait là. Ma mère me l’avait dit. Ma grand-mère me l’avait dit. Nos ancêtres nous avaient prévenus. Einstein parmi les premiers.

 

Mais, ça n’aura pas suffit.

 

En sacrifiant ApisX2, Centaure nous a eus. Son monde mutant nous a vaincus. Les créatures d’Ixion ont gagné. Ils ont pris le pouvoir.

 

Centaure et les siens n’ont jamais pardonné. Jamais.

 

76 ans de lutte, de bataille, de sangs versés. Tout a commencé avec Lambeaux. Lambeaux a été tenu responsable du Chevalgate, un vieux scandale sanitaire, puis il a été tué. Il était le grand chef d’une société française de surgelés. Le surgelé, je n’ai jamais connu ça, moi. Ma grand-mère m’avait expliqué que c’était de la bouffe qu’on conservait dans de la glace ou un truc comme ça. Un peu comme la cryogénisation mais pour les aliments. Il parait que c’était dégueulasse mais moi, ça m’a toujours donné envie. Des vrais aliments, même gelés, ça reste de vrais aliments, non ? Ça devait être super bon. Les gens de ma génération n’ont jamais goûté de vraies choses. Plus rien ne pousse depuis si longtemps…

 

Aujourd’hui, Centaure a enfin vengé sa race. Lambeaux foutait du cheval dans des pâtes à la viande. A l’époque, c’est sûr, ce n’était pas encore courant. Les gens découvraient ça. C’était le début. Ils hallucineraient aujourd’hui, en voyant nos sachets de soupe remplis de peaux ou nos tablettes de vitamines à base de chiens crevés. L’industrialisation du cannibalisme, le manque de place pour des morts trop pauvres pour la cryo, la Soylent Company richissime… Putain, ils nous prendraient pour des fous. Comme nous quand on a pris les droogies pour des tarés avec leur Moloko+.

 

Jusqu’à ce que Bigard II donne son approbation… Après ça, c’est devenu pratique courante. La bouffe, les médocs, les piquouzes… même nos inhalations sont bourrées d’agents oranges, de dioxine et de PCB. Avant, on perdait nos dents quand on était vieux, maintenant à 40 piges, on a déjà besoin d’une greffe en titane. Avant, on pouvait avoir des gosses naturellement, aujourd’hui, on fabrique des cybernétiques.

 

Centaure et son troupeau doivent faire la fête ce soir.

 

Pourquoi n’avons-nous rien fait ? Pourquoi nos ancêtres n’ont-ils rien fait ?

 

L’homme se dit toujours qu’il aura le temps de réagir. Manque de conscience ou manque de courage. Aujourd’hui c’est trop tard. On n’a plus qu’à attendre. Quatre ans. Quatre ans et ça sera fini. Les 12 564 hommes que nous sommes ne seront plus.

 

La fin de l’humanité.

 

Hier, ma grand-mère aurait appelé ça de la science-fiction. Aujourd’hui, elle appellerait ça de la science exacte.


Facebook Comments
Please follow and like us:

You Might Also Like