Mes adresses

Club Med La Caravelle… encore… plus fort…

27 mars 2012

Pour une fille hypraconnectée comme moi (blogs, Facebook, Twitter, Pinterest et toussa), les heures sont des minutes. Pourtant, il y a une semaine, je m’endormais pour la dernière fois hors du temps dans ma chambre des Saintes.

Le retour à la « vraie  vie » m’a demandé du temps. Décalage horaire, décalage corporel, décalage social, décalage de vie. Une grosse claque dont je ressens encore aujourd’hui la violence.

Paysages paradisiaques, journées « hors normes », successions de sourires, le Club Med ressemble au pays des Bisounours… Et, il était malin Trigano, ça marche, on plonge et on en redemande, encore. Le Club Med, une secte ?

Retour rapide sur 10 jours passés au Club Med La Caravelle en Guadeloupe (4 tridents).
Avis, impressions et photos…

Le village du Club La Caravelle
Le village est très chouette, la plage est féérique, eaux turquoises, cocotiers, sable blanc tout doux. Les chambres sont bien (je ne parle que des chambres Les Saintes (single) et des chambres Marie-Galante. Celles de la Désirade laissent apparemment à désirer. (ah ah ah)).
Les jardins sont très verts, très fleuris, on y croise beaucoup d’oiseaux et  quelques iguanes.

Le chef de village du Club La Caravelle
Attention, le chef de village de la Caravelle (Daniel Radigue) est un chef de village en carton. Littéralement inexistant, le peu de fois où j’ai pu le voir dans le village, il se baladait toujours avec son assistant blond collé aux fesses. Toujours les mêmes phrases à la bouche (“Il fait chaud, il fait beau, il faut s’hydrater”… on se serait cru grabataires, été 2003), il sert des mains à tout va (quand on le voit) tel un candidat aux présidentielles. Aussi charismatique qu’un bigorneau malade, il n’a pas du tout la stature d’un chef de village qui d’après moi, doit donner l’exemple à son équipe de G.O.
Dernière critique : Daniel Radigue a passé plus d’une heure sur la plage avec son portable en parlant (plutôt en gueulant comme un putois) d’un souci qu’il avait avec un (des ?) G.M. Toute la plage en a profité. Très classe.

Les restos du Club La Caravelle
Deux restos. Le principal et la Biguine (attention, pour ce dernier, pensez bien à réserver dès le matin pour une table le lendemain soir). Les deux sont très sympas. Le buffet du resto principal est plus que varié. Une question : que deviennent les kilos de nourriture en rab ?…

Les bars du Club La Caravelle
Deux bars. Le principal et le Mango sur la plage. Evidemment, gros gros penchant pour le Mango qui, de jour ou de nuit, est plus qu’agréable. Un bémol toutefois, les bars ferment beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup trop tôt. (0h00).

La piscine du Club La Caravelle
Vu la beauté de la mer, je ne me suis baignée dans la piscine qu’une seule fois, le jour de mon arrivée. Elle est très très jolie. Bémol : les transats bleus sont limite pourris (impossible de s’asseoir dessus…). Pas du tout à la hauteur d’un 4 tridents. Mais que fait le chef de village ?… Ben… rien…

Les animations du Club La Caravelle
Concernant les animations sportives, rien à dire. Y’a de quoi faire. Pour les animations le soir, en revanche, y’a du boulot. Les spectacles mériteraient d’être plus travaillés et d’être pour certains, plus soft : la clientèle de la Caravelle étant très familiale, entendre 10 fois le mot “pute” en 3 minutes, ou voir des nanas plus que légèrement vêtues (fesses et nichons à l’air) peuvent mettre mal à l’aise certains parents…
Un grand bravo pour la soirée dédiée aux métiers du cirque qui reste pour moi le meilleur spectacle (bravo notamment à la G.O. Emmeline (ou Ammeline ?)).

L’équipe de G.O. de La Caravelle
L’équipe des sports nautiques (Jean, Victor et Fred) est fraîche et comique.
Nicolas au bar est un pro de la pina colada, des ti punch, des mojitos et des Campanas.
Aïssa, le responsable technique des spectacles, a toujours le sourire collé au visage.
Guillaume, le chef des sports, incroyablement agréable à regarder, court (trop ?) partout, a une énergie d’enfer mais devrait être plus proche des G.M. (si il assure bien, ce mec peut devenir chef de village sans problème, mais keep cool…).
Romain, le G.O. responsable du tennis est la gentillesse incarnée.
Laure l’infirmière donnerait envie à tous les G.M. d’avoir une gastro.
Lala le masseur est un danseur confirmé (avec lui, je suis arrivée 2e du concours de danse !).
Davide (avec un e) de l’équipe du kids club est un amour sur pattes.
Thomas assure au resto La Biguine.

Ce que j’ai testé au Club La Caravelle
> Le canoë-kayak. C’était une première. Je suis partie en binôme avec une amie, c’était super sympa. Bon, nous avons un peu “tourné” en rond au début (très esthétique !) mais après, une fois rentrées dans la peau de vraies Koh-Lanta girls, c’était tout bon.
> Le catamaran. Je n’en avais jamais fait, une première aussi. Je pensais que ça “filait” plus. J’ai bien aimé notre petite expédition. Le G.O., Fred, est un amour.
> Le VTT (activité hors club, payante). Comment visiter la Guadeloupe d’une manière originale et sympathique ? En VTT ! Un guide, des VTT, des casques et zou, c’est parti !
Faites appel à Fabien (en tenue de cycliste et toussa, putain, ça rigole pas ! 😉 du site VTTGuadeloupe. Il propose différents parcours (sur Basse-Terre et Grande Terre) de différentes intensités. Fabien est super. Pour une matinée de VTT à 3, nous avons payé 30 euros par personne. Très raisonnable.
A faire.
> La plongée (activité hors club, payante, 40 euros). Bon, je me suis lancée, j’ai fait un baptême de plongée bouteille. Partir aussi loin, dans des eaux transparentes, sans aller dire bonjour aux petits poissons, c’était quand même con. A la base, je ne suis pas fan, j’ai même toujours eu les j’tons de plonger. Faut dire qu’en Bretagne, l’eau n’a pas la même température… Mais là, j’y suis allée. Hervé, le moniteur, d’un calme absolu, vous met vraiment en confiance. Ca s’est super bien passé. Vu plein de poissons colorés, leur ai donné à manger, pris des oursins blancs dans les mains…
40 minutes de plongée. Génialissime.
> Le scooter des mers (activité hors club, payante). C’est THE activité que j’ai a-do-ré. Bon, ca coûte cher (220 euros les 3 heures, 130 euros l’heure, 70 euros la demi-heure), mais putain de bordel de merde qu’est-ce que c’est bon ! J’en ai fait 4 heures en tout et je me suis é-cla-tée comme une folle. Des putains de vague, on prend des tonnes d’eau salée dans la tronche, mais Dieu que c’est bon. Me débrouillant plutôt pas mal, Brice, super moniteur (j’adore ses tennis vertes), m’a même donné la “clé magique” pour débrider la machine (chuuuut) et filer encore plus vite.
Hyper physique, hyper bon.
Découvert la magnifique petite île du Gosier, balade dans la mangrove…
> Le tapèze volant. En fait, quand je suis allée faire cette activité, je n’avais en tête que le mot “trapèze” et avais tout à fait oublié le mot “volant“. Je pensais donc faire des petits trucs sur un petit trapèze, cochon pendu, se balancer, toussa. Mais non. On vous montre 5 min les mouvements sur un petit trapèze à hauteur d’homme et après zou, on vous dit “vas-y maintenant monte”. Et là, vous voyez une échelle de folie qui monte à 12m. Comme une conne (comme une fille avec trop d’amour-propre), je suis montée et j’ai eu la frousse de ma vie. Ce n’est pas me balancer au bout d’un trapèze qui m’a foutu les j’tons, non, une fois qu’on est lancé, ça va. Non, c’est sauter dans le vide. J’avais beau voir le gros filet tout en bas, j’étais littéralement tétanisée à l’idée de sauter.
J’ai sauté, j’ai eu peur, je suis remontée une deuxième fois (encore l’amour propre de merde), j’ai re-sauté, j’ai re-eu peur et basta. Terminé.
C’est dit, je ne suis pas une aérienne.
> Sans oublier… le beach-volley, le “sea-volley” (avec Dino Surf… les concernés comprendront), les balades jusqu’à Sainte-Anne pour acheter des litres et des litres de rhum et un chouille de bronzette !

Et “le boiré” au Club La Caravelle ?

Je ne pouvais pas faire de billet sur La Caravelle sans vous parler de ma grande révélation alcoolisée : la pina colada. Bon, c’est pas spécifique au Club Med hein, mais quand même… Moi qui n’aime (enfin… n’aimais…) ni le rhum ni la crème de coco, je suis tombée a-mou-reuse de ce cocktail.
La recette est juste là : essayer, c’est approuver !

Bilan du Club Med La Caravelle
Un séjour de folie avec des paysages de folie où je n’ai fait que des choses que je n’aurais jamais pensé faire (plongée, scooter des mers, trapèze volant, boire du rhum (!)…). Des images plein la tête.
Le Club Med, c’est effectivement “tous les bonheurs du monde”… Faut juste un psy après, pour le retour.

Club_caravelle_1
Club_caravelle_3
Club_caravelle_4
Club_caravelle_2.jpg

Facebook Comments
Please follow and like us:

You Might Also Like

16 Comments

  • Reply Christelle 27 mars 2012 at 10 h 24 min

    Wouha supers photos !
    tu as du passé de supers vacances ! Ca donne envie !

  • Reply Ladyblogue 27 mars 2012 at 10 h 38 min

    Oui, des vacances de rêves !

  • Reply Helias 27 mars 2012 at 12 h 18 min

    Bonjour, t’as pas besoin d’un permis pour le scooter ?

  • Reply Ladyblogue 27 mars 2012 at 14 h 55 min

    Non, non, pas besoin de permis. En tous les cas, on ne m'en a pas demandé ! 😉

  • Reply Macaron 27 mars 2012 at 15 h 52 min

    Et le sexe alors ? C’est quand même le sport number one au club Med !!!

  • Reply Ladyblogue 27 mars 2012 at 15 h 55 min

    Tu as l'air d'être bien au courant !

  • Reply louison 27 mars 2012 at 23 h 26 min

    finalement on se rend compte qu’on peut toujours se déconnecter. Heureusement et ça fait du bien…On reste humain! Ca fait du bien aussi d’être sans les enfants

  • Reply Ladyblogue 28 mars 2012 at 9 h 18 min

    Confirmation n°1 : Oui, on peut toujours se déconnecter. Je me suis déconnecter dès que j'ai quitté la maison.
    Confirmation n°2 : Ca fait du bien d'être sans enfants. On retrouve une liberté perdue.

  • Reply Macaron 29 mars 2012 at 9 h 51 min

    C’est pas faux.

  • Reply deby 31 mars 2012 at 15 h 40 min

    si ça c’est pas de la pub…

  • Reply Ladyblogue 1 avril 2012 at 15 h 40 min

    Juste un billet, un retour d’expérience avec beaucoup beaucoup de + et un chouille de – ! 😉

  • Reply Louis CHATEL alias Gros Louis 15 avril 2012 at 22 h 37 min

    Pina colada ? j’en ai bu une la semaine dernière… au jazz club du Méridien !
    Effectivement c’est bon, mais le prix des coctails est un peu exagéré :o)

  • Reply Ladyblogue 15 avril 2012 at 23 h 18 min

    J' en sais rien, au club, c'est open bar !!

  • Reply petrus27 14 septembre 2012 at 9 h 20 min

    entierement ok avec toi , j’y suis aller 4 fois a la caravelle . c super cool mais cela a tendance a ce degrader et a mon humble avis le chef de village n’es pas innocent de cette situation !!! mais j’y retournerai certainement .

  • Reply Ladyblogue 14 septembre 2012 at 9 h 35 min

    4 fois ?
    Le pied !!!!!!
    #jesuisjalouse

  • Reply gufus56 16 mars 2013 at 14 h 34 min

    et la salete en guadeloupe, vous en pensez quoi ??
    les sacs d’ordure un peu partout, les voitures abandonnées qui rouillent sur les bords des routes,les canettes, les bouteilles par terre, ext ce que c’est paradisiaque ??

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.