Cité En passant

Elle n’y écharpera pas

19 janvier 2012

Echarpe_ladyblogue
(Merci de souligner la recherche intense, astucieuse et pertinente du titre de ce billet.)

Lundi 9 janvier. Le soir.
Ma fille, la plus petite (4 ans), éternue.
– J'ai eu froid aujourd'hui.
– Tu avais bien gardé ton gilet ?
– Oui..
– Tu as bien mis ton écharpe à la récréation ?
– Ben non parce Josiane (appelons la maîtresse comme cela) ne veut pas.
– Comment ça Josiane ne veut pas ??????
– Ben elle ne veut pas qu'on mette nos écharpes… Ni les bonnets et ni les gants.

Hein ? Qu'ouïe-je ??? Comment ça ??? Que vient faire Josiane dans le port de l'écharpe de ma fille !??

Mardi 10 janvier. Le matin.
– Bonjour Josiane… une petite question, Louloute (appelons ma fille comme ceci) me dit qu'elle n'a pas le droit de mettre son écharpe aux récréations.. elle a du mal comprendre…
– Non non, on ne met pas les écharpes ! C'est comme ça… c'était comme ca aussi pour votre grande (mon cul sur la commode !)… c'est mieux, ils jouent à se tirer les écharpes, c'est dangereux… et puis, là, il ne fait pas froid hein !…

Interloquée. Incroyable !

1/ L'excuse du "il ne fait pas froid" ne tient pas. Chacun a sa propre réaction au froid. Y'a des frileux. Y'a des pas frileux. Ma louloute, elle, fait partie du premier groupe. Dommage Josiane.
2/ L'excuse du "ils jouent à se tirer les écharpes, c'est dangereux…"… sans déconner. Les instits, pendant les récrés, ils sont sensés surveiller les gamins, nan ? Et, l'école de ma fille n'est pas un monstre d'établissement, elle ne comporte que 3 classes. Et tous les élèves ne sont pas toujours récré en même temps. Je comprends le truc, la relation avec les fameux jeux du foulard et toussa… mais je ne peux être d'accord avec ça dans ce cas précis. Des gamins de petite, moyenne et grande section… des gamins entre 2 ans et demi et 6 ans…
3/ L'excuse – non dite mais très probable – du "pffff… c'est long à leur mettre…" ne tient pas non plus. Louloute, comme la plupart des enfants de sa classe (moyenne section), sait mettre son écharpe toute seule.

Mardi 10 janvier. Vers 16h45.
L'école m'appelle. Louloute a attrapé froid, elle a de la fièvre. Elle n'ira pas à l'école le reste de la semaine.

Lundi 16 janvier, le matin.
Avec d'autres mamans qui, comme moi, n'approuvaient pas cette "nouvelle" règle nous avons fait un petit mot au directeur de l'établissement. Josiane fait la tronche. Et ma Louloute, comme tous les autres enfants, a le droit de mettre son écharpe. Aucun article du règlement de l'école ne leur en empêche.

Le chapitre est clos.

Facebook Comments
Please follow and like us:

You Might Also Like

11 Comments

  • Reply fefal 19 janvier 2012 at 9 h 13 min

    Quelle lutte…juste pour une écharpe…:)
    Heureusement que l’histoire n’a pas duré 3 ans :b

  • Reply Ladyblogue 19 janvier 2012 at 9 h 15 min

    Yep !

  • Reply cecile 19 janvier 2012 at 17 h 34 min

    çà doit être les écoles bretonnes … ici aussi on est en guerre pour le refus de surveillance en récré et pour l’instant on a droit à “oui mais ce sont des enfants mignons on peut leur faire confiance…” (c’est pour çà qu’une gamine s’est fait rouer de coups dans les toilettes avant noël …),
    “nous aussi on a le droit de faire une pause, ce sont de grosses classes, ils braillent tout le temps et on est pas extensibles nerveusement !” (ben ouais tu vois pourquoi j’ai pas fait maitresse mouaaaa ?) bref la guerre est en marche … mdr
    bon courage ^^

  • Reply Ladyblogue 19 janvier 2012 at 17 h 42 min

    Je trouve ça dingue que l'on puisse te dire cela !

  • Reply Anonyme 19 janvier 2012 at 22 h 17 min

    L’enseignant, à l’école, est garant de la sécurité des élèves. Ainsi, la surveillance durant les récréations est-elle obligatoire (c’est une loi lisible dans les Bulletins Officiels http://cartables.net/grenier/b_o/bo_surve.htm).
    A l’école primaire (maternelle et élémentaire), le directeur n’est pas le supérieur hiérarchique de l’équipe enseignante.
    Dans le cas d’un tel désaccord, il est bien entendu souhaitable de s’adresser en premier lieu au directeur de l’école et à l’équipe enseignante… S’ils font la sourde oreille, le supérieur hiérarchique à avertir est l’Inspecteur de Circonscription.

  • Reply cécile 20 janvier 2012 at 10 h 15 min

    bien sur que c’est un devoir : c’est une évidence !!
    sauf qu’ils se retranchent en permanence derrière le manque d’effectif (on a perdu un poste d’atsem en juin dernier) et surtout (le noeud du conflit est là je pense …) derrière le fait que l’on couve trop nos enfants et du coup à eux qui n’ont pas l’implication “affective” nos gosses leur en demandent soit disant trop …
    ils estiment qu’ils ne sont pas en danger dans une cour fermée (dans l’absolu c’est vrai …) et que la vie ben c’est aussi “une journée où tu te seras fait malmené dans la cour : c’est comme çà que l’on apprend la vie !” (mouais …. à réflexionner je pense … lol)
    moi qui suis représente de parent d’élève à l’école j’peux vous dire que le conflit est tendu à déméler !! 😀

  • Reply Anonyme 20 janvier 2012 at 17 h 56 min

    Enfin, bon, la loi, c’est la loi : la récréation doit être suffisamment “surveillée” (organisation à voir en interne) par des enseignants (et pas par des atsem).
    Garantir la sécurité, ce n’est pas couver.
    Dans une école, l’adulte est garant de La Loi que les enfants ne maîtrisent pas encore.
    Et oui, je suis bien d’accord, penser que la loi de la jungle (cf.”on apprend la vie”) soit un bon modèle…

  • Reply NinaSotteFille 21 janvier 2012 at 18 h 34 min

    Ohlala, mais pourquoi les professeurs déploient toujours tant d’énergie pour mettre en place ce genre de situations débiles alors qu’avec un peu de jugeote ça serait évité et que s’ils faisaient leur boulot on n’y penserait même pas ??!
    Ca me rappelle quand le prof venait nous tirer de sous le préau, sa tasse de chocolat chaud dans une main, son parapluie dans l’autre, pour qu’on aille “jouer” alors qu’il pleuvait à verse… Grrrr

  • Reply AymericPM 25 janvier 2012 at 13 h 39 min

    Pareil chez nous. Il n’y a quasi plus de surveillance, ou plutôt, bien trop peu de monde pour surveiller.
    Du coup (Merci de souligner la recherche intense, astucieuse et pertinente de ce rebond), plein de règlements absurdes, jamais discutés, et toujours découverts (oh là là, je me surpasse) au détour de conversations d’enfants.

  • Reply Ladyblogue 25 janvier 2012 at 15 h 34 min

    Dingue…

  • Reply Louis CHATEL alias Gros Louis 28 janvier 2012 at 11 h 49 min

    J’ai un collègue que j’aime bien charrier à ce sujet. Il y a 20 ans, pour se laver le matin il fallait qu’il casse la glace dans le lavabo.
    Peut-être une nostalgique de ce temps là !
    Bon WE.
    PS : as-tu vu la vidéo sur ton blog dont le contenu a été supprimé ?

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.