En passant

Coup de coeur pour « L’amour dure trois ans »

17 janvier 2012

Amour_3_ans_ladyblogue
J'ai acheté "L'amour dure 3 ans" samedi après-midi et je l'ai fini dimanche soir.
Je ne sais pas ce que donne le film (les adaptations cinématographiques sont très souvent décévantes…), mais je vous le dis tout de go : j'ai adoré ce roman.
Tout ce qui y ait dit est vrai, juste, touchant, drôle, noir, sensible, tragique, cynique, moqueur, desespéré… humain.
Lisez-le.

Le pitch :
Marc Marronnier a une théorie sur l'amour : il ne dure que trois ans. La première année on achète les meubles : c'est l'époque de la passion. La deuxième anné,e on déplace les meubles : la passion se transforme en tendresse. La troisième année on partage les meubles : l'ennui s'installe ; la séparation advient. Marc nous en fait la démonstration.

Quelques extraits (j'ai dû me freiner…) :
«Ou bien on vit avec quelqu’un, ou bien on le désire. On ne peut pas désirer ce qu’on a, c’est contre nature.»

«De la naissance à la mort, on branche nos vies sur pilotage automatique et il faut un courage surhumain pour en dévier le cours.»

«Si votre femme est en train de devenir une amie, il est temps de proposer à une amie de devenir votre femme.»

«On se marie exactement comme on passe son baccalauréat ou son permis de conduire : c’est toujours dans le même moule dans lequel on veut se couler pour être normal, normal, normal, à tout prix. A défaut d’être au-dessus de tout le monde, on veut être comme tout le monde, par peur d’être en dessous. Et c’est le meilleur moyen de ruiner un amour véritable.»

«L'amour est une catastrophe magnifique: savoir que l'on fonce dans un mur et accélérer quand même; courir à sa perte, le sourire aux lèvres; attendre avec curiosité le moment où cela va foirer. L'amour est la seule déception programmée, le seul malheur prévisible dont on redemande.»

«Alors elles attendent le Prince Charmant, ce concept publicitaire débile qui fabrique des déçues, des futures vieilles filles, des aigries en quête d’absolu, alors que seul un homme imparfait peut les rendre heureuse.»

« L'amour le plus fort est celui qui n'est pas partagé. Il n'y a rien de pire que d'aimer quelqu'un qui ne vous aime pas et en même temps c'est la chose la plus belle qui me soit arrivée. Aimer quelqu'un qui vous aime, c'est du narcissisme, aimer quelqu'un qui ne vous aime pas, ça, c'est de l'amour.»

«Il n’y a pas de femmes moches, il n’y a que des verres de vodka trop petits.»

Facebook Comments
Please follow and like us:
Pin Share

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply le shaker de cyril 17 janvier 2012 at 11 h 00 min

    le cynisme de Beigbeder est à son paroxysme dans ce livre… et en plus c’est tellement vrai… que l’amour dure trois ans 🙂

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.