En passant

Mauvaise réputation

29 novembre 2011

Ladyblogue_joey_starr_ok
Je ne connaissais pas Joey Starr plus que ça.
Pas plus ni moins que la plupart d'entre vous. Le groupe NTM bien sûr, quelques chansons (Ma Benz, J'appuie sur la gâchette, Le monde de demain et d'autres encore), ses dents en or et les potins de la presse people : l'histoire avec l'hôtesse de l'air, son histoire d'amour avec Béatrice Dalle et plus récemment avec Maïwen.
Point.
Mais je suis allée voir Polisse et le film m'a bouleversé. Le film et notamment la prestation de Joey Starr. Dans la scène avec le petit qu'on arrache de sa mère, Joey Starr est tout simplement sidérant de justesse et d'émotions.
Alors, j'ai voulu en savoir plus sur le personnage. Joey Starr le dur du hip-hop dans un film tel que Polisse.

J'ai voulu comprendre.
J'ai acheté "Mauvaise réputation".

J'ai dévoré.
Joey Starr nous livre sa vie, son enfance, sa découverte du hip-hop, sa musique. Il nous raconte ses anecdotes plus déjantées les unes que les autres, ses galères, les jeudis (jour de sodomie) sur Skyrock, ses histoires de camés, la tole, ses histoires d'amour.
Joey Starr est un fauve. Il  possède d'ailleurs plusieurs autres surnoms qu'il s'est attribués dans ses chansons dont "Jaguarr Gorgone".
Joey Starr, qu'on ne l'apprécie ou pas – ce n'est pas là le sujet – a un atout majeur : il est vrai.
Cash. Direct.
Oui, ca dérange. Oui, ça choque. Oui, ça peut déraper parfois.
Mais j'ai toujours préféré les fauves aux huîtres.

Facebook Comments
Please follow and like us:
Pin Share

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply louison 29 novembre 2011 at 10 h 14 min

    Moui enfin je n’aimerais quand même pas que mes enfants fassent le même parcours. Quand ce sont les autres ça passe toujours mieux. T’as pas rêvé ça pour tes enfants! Après sans doute qu’on pardonne et qu’on essaie de comprendre. C’est souvent la paresse et la facilité qui nous amènent à faire les mauvais choix. On a jamais dit que la vie était simple et faut souvent être un « fauve »!

  • Reply Ladyblogue 29 novembre 2011 at 10 h 32 min

    Jamais je n'ai dit que je souhaitais un tel parcours pour mes enfants.
    Jamais.
    La paresse et la facilité qui nous amènent à faire les mauvais choix ? Parfois peut-être. Et puis parfois c'est la trop grande confiance en soi, c'est la peur, la rage, les baffes dans la gueule, le trop plein d'amour…
    Y'a pas de règles.

  • Reply louison 29 novembre 2011 at 12 h 08 min

    pas faux y a pas de règles.

  • Reply Jphiperinet 29 novembre 2011 at 12 h 27 min

    Mine de rien, au siècle dernier, ils avaient tout raconté en 4 minutes : http://www.youtube.com/watch?v=NJLVJU8eOBA . Mais à l’époque, le seul point qui importait , c’était la signification de « NTM ». Dommage.
    Pour les frasques, il y en a eu avant, il y en aura après http://fr.wikipedia.org/wiki/Keith_Moon

  • Reply Ladyblogue 29 novembre 2011 at 13 h 56 min

    Le monde de demain.
    Il en parle dans le livre justement de ce titre. Ce qu’il avait « vu » et ce qu’il se passe aujourd’hui.
    Oui, tout est dit en 4 minutes.

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.