En passant Entre soi

Demain ?

10 mars 2011

Ca commence par un manque de temps.
On se dit "tant pis, y'aura rien demain. Pour une fois.".
Et puis oui, le "demain" il n'y a rien. Le vide. Et puis un autre manque de temps, un autre vide. Ca s'enchaîne.
Le vide s'évide.
On se dit "c'est pas grave, une pause, ca ne fait pas de mal, au contraire."
Et puis la pause persévère, grignote tel un petit crabe.
On est loin.
Et on revient. On revient et on voit que rien n'a changé. Les meubles n'ont pas bougé de place. Rien. Tout ce qui était là avant est toujours là. De la même façon, au même rythme. Le lundi est le lundi. Le Mardi, le mardi. Les autres jours, les autres jours.
Déception.
Je ne sais pas, on s'attend à un truc. Un truc nouveau. Une info nouvelle. Un vase de fleurs sur la table commune. Au lieu de ça, c'est toujours le même napperon poussiereux.
Monotonie.
Et la monotonie, je la fuis comme la peste.

Facebook Comments
Please follow and like us:

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Phileas 10 mars 2011 at 12 h 38 min

    il n’y a pas d’obligation c’est justement ça qui est bien : pas de monotonie tu fais quand tu veux 🙂

  • Reply Macaron 10 mars 2011 at 16 h 58 min

    A l’époque de la grande peste, ils auraient aimé un peu de monotonie…

  • Reply Ladyblogue 10 mars 2011 at 17 h 19 min

    Tu parles d'une réponse toi !!

  • Reply papou / gigi 10 mars 2011 at 19 h 31 min

    Demain, demain, est un jour nouveau, les jours ne se ressemblent pas forcément, et demain, sera un autre jour, demain tu seras… vous serez… plus heureux, avec le temps, et l’expérience… et plein de bonnes choses…

  • Reply Macaron 11 mars 2011 at 10 h 14 min

    Mais je te rassure, j’ai honte !

  • Reply Ladyblogue 11 mars 2011 at 10 h 52 min

    Tu peux !!!!!!!

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.