En passant Entre soi

La nuit

16 novembre 2010

La_nuit
La nuit, quand j'éteins la lumière, quand je ferme les yeux, j'écris. J'écris et j'écris encore. Loin de la feuille de papier blanc et du stylo noir. Plus loin encore de l'écran et du clavier. J'écris avec fougue, avec effervescence, avec violence. Les mots se succèdent, se chevauchent même. Les phrases ne s'attendent pas les unes les autres ; elles sont liées, enchaînées, solidaires, furieuses.
La nuit, quand j'éteins la lumière, quand je ferme les yeux, tout est fluide. Pas de silences, pas d'hésitations, pas de blocages. Les mots s'évadent créant ma propre surprise. La nuit, je me sens femme de plume. Le mot exact à la place exacte avec l'exacte formule. Le meneur est débraillé, relâché. Tout sort. La forme avec le fond. Le fond avec la forme. Accouplés.
La nuit, quand j'éteins la lumière, quand je ferme les yeux, j'essaie d'imprimer cette effusion. Avec peine. J'essaie de retenir les tournures obligatoirement raccourcies.
Le matin, quand la lumière est déjà là, quand j'ouvre les yeux, le bouillonnement s'est évaporé. Il ne reste plus que quelques gouttes transparentes. Et une reproduction amputée.

Facebook Comments
Please follow and like us:
Pin Share

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply Phileas 16 novembre 2010 at 10 h 12 min

    Hmmm change de tisane Lady 🙂
    (mais je connais bien en version musicale…)

  • Reply GildasPF 16 novembre 2010 at 10 h 42 min

    Splendide…

  • Reply Ladyblogue 16 novembre 2010 at 10 h 53 min

    Je crois au contraire qu'il faut que je me mette à en boire.

  • Reply Ladyblogue 16 novembre 2010 at 10 h 53 min

    Merci…

  • Reply Macaron 16 novembre 2010 at 13 h 36 min

    Je connais bien ça !

  • Reply mistersuperolive 16 novembre 2010 at 21 h 42 min

    T’as plutôt bien bossé cette nuit alors!

  • Reply Ladyblogue 16 novembre 2010 at 22 h 48 min

    (sourire)

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.