En passant

Guido Argentini : brillantissime

16 octobre 2009

Guido_Argentini

Guido Argentini est né en 1966 à Florence, en Italie. À 23 ans, après
avoir étudié trois ans à la Faculté de Médecine de l’Université de
Florence, il décide de se consacrer professionnellement à sa passion,
la photographie, et devient photographe. Depuis, ses travaux ont paru dans quelques-uns
des magazines les plus célèbres du monde, parmi lesquels Marie-Claire,
Amica, Moda, Max, Vogue, Men’s Health et Playboy.

En 2003, le premier livre de Guido Argentini, Silvereye, a présenté une
série exquise de nus en studio et en extérieur. Ce travail se conçoit
comme une réflexion de la grande passion personnelle de l'artiste pour
la sculpture et la danse.

Son deuxième livre, Private Rooms,
éditées en 2005, offre un type entièrement différent de voyage
personnel, un où l'érotisme et la beauté sont clairement inséparable.
Ce deuxième livre est le résultat de dix ans de photographies, toutes
prises dans l'intimité des intérieurs personnels qui deviennent ainsi
un théâtre où l'artiste met en scène son imagination voyeuriste.

Ici, une série que j'affectionne tout particulièrement, issue de son premier livre : la Silvereye Edition.

1-Guido_Argentini (7)

2-Guido_Argentini (10)

3-Guido_Argentini (3)

4-Guido_Argentini (8)

Guido_Argentini (5)

Facebook Comments
Please follow and like us:
Pin Share

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply Phileas 16 octobre 2009 at 10 h 37 min

    très esthétique comme toujours 🙂

  • Reply Marie 16 octobre 2009 at 13 h 01 min

    C’est superbe, et je suis confondue par la couleur du modèle : retouche de la photo, ou l’a-t-il enduite de quelque chose??

  • Reply Ladyblogue 16 octobre 2009 at 20 h 55 min

    Yep !

  • Reply Ladyblogue 16 octobre 2009 at 20 h 55 min

    Silver… Silver…

  • Reply louison 19 octobre 2009 at 9 h 03 min

    c’est assez époustouflant je trouve.

  • Reply Albert Dieu 20 octobre 2009 at 15 h 53 min

    Très beau , un peu l’atteinte de la perfection….

  • Reply lovny 21 octobre 2009 at 16 h 29 min

    Les modèles sont elles peintes ou post-traitées ou les deux ? Magique en tous cas ce croisement entre l’art de la sculpture et la danse…!

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.