En passant

La co-dépendance… ou pas

15 septembre 2009

Co_dependance

Vivre à deux, c'est putain de sa mère la pute !, super compliqué.

Il y a les couples ultra-libres.
Je sors quand je veux, tu sors quand tu veux. Je mange ce que je veux quand je veux. Tu manges ce que tu veux quand tu veux. Je baises avec qui je veux quand je veux et tu baises avec qui tu veux quand tu veux. Tu vis avec moi mais sans moi et je vis avec toi mais sans toi. C'est tout.

Où se trouve la complémentarité ?

Et il y a les couples ultra-dépendants.
Partout où tu vas je vais. Tout ce que tu manges, je mange. Tout ce que tu écoutes, j'écoute. Tout ce que tu vomis, je vomis. Tout ce que tu respires, je respire. Si tu pleures, je pleures. Si tu ris, je ris. Si tu chies, je chie. (Poésie oblige)

Jusqu'où va la dépendance ?

L'artiste designer new-yorkaise Keetra Dean Dixon a réfléchi à tout ça. Résultat des courses : une collection d'objets appelé "Just between you and me" ou comment être dépendant de l'autre jusqu'au bout du souffle, au bout des yeux, jusqu'au bout des lèvres.

Mais la co-dépendance est tout sauf visible.
La vraie est physique et elle se trouve au fin fond du bide. Etre dépendant de l'autre, ca fait flipper. Forcément. S'oublier, se perdre parfois (souvent), parce que tellement happé qu'on ne peut pas faire autrement. La co-dépendance s'impose à soi ; on ne la choisit pas. La co-dépendance est dangereuse. Pression. Obsession toxique. Etouffemment. Faut faire gaffe.

Ces objets ludiques sont là pour dédramatiser et nous rappeler que la (co-)dépendance ne peut exister que par l'individualité.

Je vous laisse cogiter là-dessus.


A bout de souffle…

069_JustBtwnYouMe_Keetra

A la vie à la mort…

069_EveryBreathYouTake_Keetra

Les yeux dans les yeux…

069_InYourEyes_Keetra

"Bon t'embrasse fort mon bébé… j't'embrasse fort fort fort
Non, c'est toi qui raccroche
Non c'est toi, non c'est toi qui raccroche…
Non c'est toi, non c'est toi, c'est toi
Bon, j'te rappelle"


069_TalkToYou4ever_Keetra

Bouche à bouche

069_SignifigantSpooning_Keetra

Light XXL

069_UnexpectedSpark_Keetra

Collé(e) à tes bask'' shoes

069_IveGotYourBack_Keetra

Facebook Comments
Please follow and like us:

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply Mry 15 septembre 2009 at 8 h 32 min

    Khalil Gibran dans le Prophète explique que pour se construire une maison ne doit pas avoir ses piliers trop proches, sinon, tout se casse. Si les jaloux et les possessifs pouvaient lire et comprendre cela…

  • Reply Phileas 15 septembre 2009 at 9 h 58 min

    bizarrement les doubles chaussures ne sont que des chaussures masculines… 🙂

  • Reply Gaby 15 septembre 2009 at 12 h 10 min

    J’aime beaucoup le coup des ballons gonflables, c’est le plus représentatif je trouve !

  • Reply Ladyblogue 15 septembre 2009 at 12 h 15 min

    Lire oui… comprendre et être d’accord avec ça, c’est pas gagné.

  • Reply Ladyblogue 15 septembre 2009 at 12 h 15 min

    Tu imagines la même chose avec une paire d’escarpins ?
    Tu imagines le mec derrière qui suit ?

  • Reply Ladyblogue 15 septembre 2009 at 12 h 17 min

    Oui, le ballon est très bien.
    La clope aussi.
    Appuie bien sur le fait que la co-dépendance amène à l’intoxication, à la mort… du couple.

  • Reply Phileas 17 septembre 2009 at 10 h 46 min

    et pourquoi le mec qui suit ?
    hmmm remarque le point de vue est plus agréable comme ça tu as raison…

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.