Cité En passant

ITV sur les influences et effets pervers de la blogosphère

16 novembre 2008

ITV

Alors que certains sont interviewés par des journalistes de CB News pour parler du côté obscur de la blogosphère, d'autres – comme moi – sont interrogés par des étudiants en école de commerce pour parler des influences et des effets pervers de la blogosphère…

(Si j'avais la pensée pétasse et fouille-merde, je pourrais même dire que peut-être que certains, en fin de compte, ont transformé les étudiants en journalistes… Mais bon, loin de moi cette mauvaise pensée… On sait bien que je suis une fille hyper lisse et que le second degré n'a pas lieu au sein des blogs…)
(Mais qu'est-ce qu'elle raconte encore ?)
(Bref.)

J'ai donc été contacté par une étudiante (au prénom délicieux) qui, dans le cadre de son mémoire de fin d’étude, réalise une recherche concernant les communautés virtuelles.

Ses questions. Mes réponses.

Quand et à quelles
raisons avez-vous crée Ladyblogue ?

En surfant sur le net, je suis tombée sur le blog de Gregory
Pouy
, blog spécialisé dans le marketing. Travaillant dans la pub, son blog m'a
tout de suite intéressé. Et puis, au-delà des sujets traités, j'ai découvert un
nouveau monde, un nouvel univers : la blogosphère.
J'avais à l'époque un peu plus de temps, ça m'a donné envie
et je me suis dit « pourquoi pas moi ? ».
Quand j'ai créé Ladyblogue, je pensais que ca n'allait pas
durer longtemps, que c'était juste une « passade »… et puis, on se
prend vite au « jeu ». On y prend vite goût et Ladyblogue existe
depuis maintenant 2 ans.

Quelles sont les
objectifs et raisons à la création d’un blog ?

J'imagine que les raisons sont différentes selon les
bloggeurs. Néanmoins, quand cette question est soulevée,  on entend souvent les mêmes motivations.
Partager ses émotions (sorte de journal intime virtuel), ses passions (photos,
peinture, lectures, sports…), ses idées (politiques, sociétales…).
Blogger est aussi une façon de se mettre en scène, de
s'exprimer librement.

Est-ce que tout le
monde peut s’exprimer à travers les blogs ?

J'aurais tendance à dire oui. Toute personne qui a quelque
chose à dire ou à partager peut créer son blog. Le blog est ouvert à tout le monde.
Aucune barrière sociologique, intellectuelle. Il existe de nombreuses
plateformes gratuites. De plus, pas besoin de compétences informatiques
particulières, les plateformes permettant de créer son blog sont très simples
d'utilisation.
Toute personne ayant une connexion Internet peut avoir un
blog.

Vous dîtes que dans la
blogosphère, « on a plein d’amis », pouvez-vous expliquer ce
phénomène ? Y-a-t-il un sentiment d’appartenance à une communauté de
bloggeurs ?

Cette phrase « on a plein d'amis » est sortie de
son contexte. Elle est extraite d'un billet où je dénonçais justement le côté
superficiel de la blogosphère. Je parlais entre autres des blog-rolls. Dans la
blogosphère, il est bien vu « de dire du bien de » et moins de
« critiquer » les autres bloggeurs. Enfin, pas forcément « mal
vu » mais les bloggeurs ont peur que ça leur retombe sur le coin du nez.
Que leur audience baisse…
En fait, les blogs, c'est comme partout, à vouloir être trop
lisse, on perd de soi.
Concernant la question « d'appartenance », oui, je
pense qu'il existe des sortes de groupes. Y'a les « petits
bloggeurs » et il y a les bloggeurs dits « influents ».

Pensez-vous que les
bloggeurs aient une réelle influence ? Si oui, sur qui ? Avez-vous
des exemples ?

Je pense que tout les bloggeurs, et pas seulement les
bloggeurs dits « influents » (d'ailleurs cet adjectif est de plus en
plus malmené et malaimé au sein de la blogosphère… sauf pour les égos
démesurés…), sont des bloggeurs influents.
Un bloggeur qui met en ligne ses photos
peut influer une personne sur une technique de photographie, un cadrage, une
vision.
Un bloggeur qui écrit un billet politique peut apporter questionnement,
éclairage.
Un bloggeur qui parle d'un nouveau produit de consommation peut
influencer une personne à l'acheter ou non.
Il y a quelques mois, la société Braun m'a envoyé un
épilateur électrique (Silk épil Xelle 5285). Evidemment, les marques espèrent
en retour avoir un billet positif. Sur ce coup là, cela avait été le cas
(parfois, les produits sont décevants, et mes billets ne font pas de
fleurs….). Depuis, pas mal de personnes ont attéri sur mon blog en mettant
dans google « Silk Epil ». La lecture du billet les ont-ils décidé de
l'acheter… ? Ca j n'en sais rien. Mais ils ont vus une vraie personne
parler vraiment du produit.

Vous avez écrit
dernièrement dans un de vos articles «  Dans la blogosphère, y’a les
bloggeurs sympas et puis y’a les autres. Y’a ceux avec qui on accroche et puis
y’a ceux avec qui on n’accroche pas. ». Quelles sont les relations entre
les bloggeurs ?

Me concernant, très bonne ! L'affaire Thomas Clément, si on
peut appeler ça une « affaire », a été le seul bémol. Et encore, quand on
revient sur les commentaires laissés sur mon billet et les commentaires laissés
sur le billet de Thomas, on voit que ce n'est pas moi (loin de là) qui a le
plus pris dans la tête !
Ensuite, les relations entre bloggeurs sont les mêmes que
dans la vraie vie. Y'en a qu'on aime et y'en a qu'on n'aime pas… Rien
d'arnormal en fait…

Pensez-vous que les
bloggeurs manipulent leurs lectorats en mettant des spots sponsorisés par des
marques ? Est-ce que tous les bloggeurs l’avouent ?

Ca, je n'en sais rien. Je m'y suis toujours refusée de mon
côté. Accepter de tester un produit pour ensuite écrire un billet avec pour
condition sine qua none d'avoir la liberté des mots, ça oui. Avoir de la pub
sur mon blog, non, je ne le souhaite pas. Même si l'argent peut séduire. Mais
je ne fais pas un blog pour cela. J'aurais peur de perdre de mon intégrité.

Certains bloggeurs
deviennent très célèbres, c’est le cas de Thomas Clément. On commence avec un
simple blog et on devient une référence. Est-ce qu’un bloggeur de ce niveau se
doit aussi d’être transparent vis-à-vis de son lectorat ?

Ca c'est une question à poser à Thomas ! Malgré tout, je
pense que célèbres ou non, influent sou non, on se doit d'être transparent.
Toujours pour être en accord avec soi. Toujours l'intégrité. Mais ceci est
valable partout…

Pensez-vous que dans
des blogs concernant des marques, les commentaires peuvent influencer les
achats de manière significative ?

Je ne vois pas trop le « blogs concernant des
marques »… Un blog lancé par une marque… pas plus que de la pub.
Un blog d'un « particulier » parlant de marques,
de produits, là, je dis oui. Encore une fois, les lecteurs lisent des
« vrais
»  gens. La confiance est beaucoup plus forte.

Quels sont les effets
pervers et les limites de la blogosphère ?

De tomber dans le « lisse » pour parfaire son
image et/ou son audience. Les blogs, c'est comme la vie, le plus dur, c'est de
rester soi-même…

Quelles évolutions
sont à venir dans votre domaine? Avez-vous des recommandations
stratégiques ?

Aucune stratégie dans mon blog. Juste de la transparence et
de l'intégrité.

Facebook Comments
Please follow and like us:
Pin Share

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Nina Sotte Fille 16 novembre 2008 at 11 h 19 min

    Elle est chouette cette interview, j’aime bien les réponses …
    On pourrait en faire un tag?! Hihi (Nina la blog addict…pense tout en blog!)
    Bisous!

  • Reply Louloute 16 novembre 2008 at 15 h 11 min

    Elle est bien cette interview, au moins elle permet de se poser les bonnes questions.
    Par contre j’ai aucune idée de qui est ce Thomas.
    Comme quoi l’influence hein…
    Bibis Lady

  • Reply CManu 17 novembre 2008 at 13 h 31 min

    Jolie interview.
    Décidément tu deviens une vraie star…

  • Reply LADY REPOND ! 17 novembre 2008 at 21 h 13 min

    Nina > Bon ben, te voilà taguée alors !
    Louloute > Tu l’as dit !! 😉
    CManu > Yes !!! Lady Starrrrr !!

  • Reply greg 17 novembre 2008 at 22 h 03 min

    Content de t’avoir convaincu d’ouvrir ton blog toi qui m’envoyait mille idées de billets par jour avant que tu es le tien 🙂

  • Reply Ladyblogue 17 novembre 2008 at 22 h 08 min

    Greg > Merci à toi mon greg !

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.