Cité En passant

Et la charte, c’est pour quand ?

29 mai 2008

Charte_langues

« Les langues régionales appartiennent au
patrimoine de la Nation ».

Cet amendement au projet de
loi sur la réforme des institutions, approuvé vendredi dernier à la quasi
unanimité par les députés, a pour but de reconnaître (enfin !) les langues
régionales dans la constitution.

Il s’agit là d’un premier
pas (faux-cul ?). Car c’est bien l’étape suivante qui est importante. À
savoir la ratification de la charte européenne des langues régionales.

Seulement quatre pays européen
font toujours barrage et s’entêtent à ne pas ratifier la charte : la
Belgique, la Grèce, le Portugal et… et… la France. 
Bizarrement,
i
l faut savoir que, depuis 1993, tout nouvel Etat désirant adhérer à l’Union européenne doit
impérativement ratifier cette charte…

Cette charte, rappelons-le,
vise à protéger et à favoriser les langues historiques régionales et les
langues de minorités en Europe. (Allez jetez un coup d’œil, tout est dit ici.)


Alors j’imagine que la plupart d’entre vous n’en n’ont rien à battre
des langues minoritaires. Bah oui, ça sert à quoi de parler breton ou
basque ? A rien. On s’en fout, on s’en branle. C’est mort tout ça ! Et
ben non. Faut arrêter ces discours jacobins étouffants. La France est
faite de toutes ces langues, sans elles, la France ne serait pas.

Je
ne suis pas née bretonne. Je n’ai personnellement pas “d’attachement” à
cette langue et mes enfants n’iront pas à Diwan. Mais je comprends
celles et ceux pour qui le breton est la racine première, un fil
conducteur de vies. Je comprends et je défends. Non, la France n’est pas une et indivisible. Même
si Paris reste le lieu essentiel d’exercice du pouvoir, même si Paris
est le coeur de la France, il n’en reste pas moins qu’elle n’est rien
sans les veines nourricières, sans ces fluides mélangés, ces artères
brassées.

Bibis bouchou

P.-S; 1 : On compte en France environ
75 langues régionales. On estime à 300 000 les locuteurs bretonnants et à 5
millions ceux qui parlent l’une des autres des principales langues régionales (
breton, occitan, alsacien, corse, catalan, basque, béarnais, picard et flamand).

P.-S. 2 : Dédié à la défense et à la promotion de la langue bretonne, le site ouiaubreton.com présente toute l’actualité des minorités linguistiques en France mais aussi en Europe et dans le monde.

Facebook Comments
Please follow and like us:

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Cleanettte 30 mai 2008 at 10 h 16 min

    “This weblog can’t be found” c’est le message typepad que j’obtien en cliquant sur ton nouveau billet ou sur les com de ton nouveau billet alors désolée je commente ici:
    Je ne comprends pas vraiment cette volonté de vouloir sauvegarder de vieux patois, c’est comme si en plus du latin ou du grec on s’amusait à apprendre aussi le vieux français, la langue d’oc ou d’oïl.
    Pour moi un simple accent du sud un peu prononcé c’est parfois déjà une autre langue tellement j’ai du mal à comprendre mon interlocuteur et je trouve ça extrêmement pénible. Et pourtant je me débrouille plutôt bien en langues.
    Alors s’occuper des patois quand il y en a tant qui sortent du système scolaire en ayant du mal à s’exprimer, lire et écrire en français correct, ça me semble un peu de la branlette d’intello.

  • Reply NinaSotteFille 30 mai 2008 at 10 h 17 min

    Coucou! Je voulais commenter l’article sur les langues régionales mais les commentaires ne marchent pas alors je le met ici 🙂
    Je suis bien d’accord avec toi! Les langues régionales c’est important! D’ailleurs l’idée d’une europe unie c’est géniale, mais je trouve important de garder les caractéristiques culturelles de chaque région … je trouve ça dommage quand je vais à l’étranger et que je vois les même magasins, les mêmes choses à vendre partout!
    Que la Belgique n’a pas ratifié c’est pas étonnant…les francophones comme moi sont minoritaires et les néerlandophones arretent pas de mettre leur langue en avant :p ils ne ratifieraient pas un truc pareil 😀
    Mais je garde espoir … peut etre un jour?

  • Reply Gaby 30 mai 2008 at 10 h 18 min

    Bon je commente pour la note suivante.
    Je suis assez d’accord avec toi, les langues font partie de la culture et malheureusement se perdent, j’étendrai même cela aux langues de pays entiers comme le norvégien ou le finlandais, parlées uniquement pas 3 ou 4 millions d’habitants et qui risquent de laisser place à l’anglais bientôt. (il y en a beucoup comme ca)
    En même temps il faut avouer que la simplification des langues est quand même nécessaire, on n’est plus au moyen age. Si j’habite bordeaux et que je veux travailler avec une boite à Strasbourg c’est quand même plus simple si elle me comprend. Alors je veux bien garder les langues “régionales” mais faudrait quand même garder le francais comme langue nationale et que tout le monde le parle. Sinon vois le bordel s’il faut traduire tous les documents administratifs dans 75 langues, à ce moment là il faudrait décentraliser le pouvoir dans les régions.
    Et pour le monde, tout le monde devrait savoir parler l’anglais mais en gardant sa langue originelle en plus …
    Je trouve qu’une langue par pays (ou grande région) c’est assez (et bien), si on pouvait garder ca, ca serait bien (environ 150-200 langues). Sinon 75 langues pour la France … à l’echelle mondiale ca fait quoi ? 500 langues ? 1000 ? C’est pas simple à gérer …

  • Reply LADY REPOND (malgré les bugs !) 30 mai 2008 at 10 h 19 min

    REPONSE / BILLET SUR LA CHARTE
    Arrggghh Typepad n’arrête pas de buggger ! Ca m’ENERVVEE !
    Bref,vous commentez ici et je vous réponds ici (je mettrais tout décare plus tard, quand ce sera rétabli)
    CLEANETTTE : Arrggghh ! Mais attention ! Il ne faut pas confondre “patois” et “langue”. Le breton, par exemple, n’est pas un “patois” mais une “vraie langue” dans le sens où il y a une vraie grammaire, il existe une vraie litterature. Je ne défends pas les patois, je défends les langues…
    NINA SOTTE FILLE : Je ne te trouve pas sotte du tout moi ! 😉
    GABY : Attention, défendre une langgue ne veut ps dire en tuer une autre. Sauvergarder le breton, le basque ne signifie pas tuer la langue française ! Les “décideurs” ont souvent cette peur !

  • Reply Phileas 30 mai 2008 at 11 h 09 min

    je pense que les langues régionales (je parle bien le parisien moa !!! ) font partie de la culture générale tout comme le latin et le grec
    et peut etre à introduire à l’école à partir d’un certain niveau ? on va deja vu trop de langues (chez les indiens US par exemple) s’éteindre complètement…
    sinon on va se retrouver avec une novlang chère à orwell

  • Reply Cleanettte 30 mai 2008 at 12 h 35 min

    Phileas> L’anglais c’est pas du novlang? ;-p
    Lady> Patois? L’italien pour moi c’est juste un patois du français: les règles de grammaires sont quasiment les mêmes. et c’est l’accent qui a transformé l’écriture de bien des mots qui ont la même origine. bref je n’utilisais pas ce mot de façon réductrice: les patois sont aussi respectables que les langues régionales.
    Nina> ah bon tu trouves les mêmes produits en France et chez nos voisins? Je peste assez avec mes parents globe trotteurs de ne pas retrouver en France des produits couraments vendus ailleurs sous des marques parfois très connues ici!

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.