Cité En passant

Aides

31 mars 2008

Ken_meaks

– « Tiens, je vais faire un billet sur le Sida. »
– « … »
– « Ben oui, le Sidaction, et tout et tout, ça collera à l’actu… »
– « … »
– « … ? »
– « Pauvre idiote. Le sida, ce n’est pas une question d’événement !
Le sida, c’est pas comme le rhume des foins ! Imbécile, va !…
Le sida, il est là tout le temps.
Le sida, on en meurt toutes les 10 secondes dans le monde.
Le
sida, les saisons, il s’en fout.

Le sida.

Le sida, on en a beaucoup parlé y’a quelques années.
On en parle moins aujourd’hui. Ou alors, à date fixe. Comme pour
Pâques ou la fête des grand-mères. On ressort le sujet comme un marronnier. On saupoudre
quelques larmes sur nos têtes une fois par an. Ou deux… pour le Sidaction et
pour la journée contre le Sida.
Une fois par an.
Comme si on baisait qu’une ou deux fois par an !
Comme si les jeunes découvraient l’amour une fois début décembre
et/ou une fois en mars.

Nous, notre génération, les trentenaires, savent.
Y’a eu « Les
nuits fauves », y’a eu « Philadelphia », y’a eu « Les
soldats de l’espérance »…
Y’a eu Cyril Collart, y’a eu Bruno Carette, y’a eu Freddie
Mercury, y’a eu Didier Derlich…
Nous, les trentenaires. On sait.
Enfin, on sait un peu plus. Car
on a tous eu des amis ou des connaissances touchés par la maladie. Des amis d’amis.
Des voisins de. On a fait le test de dépistage (82 % d’entre nous d’après le
sondage Blog-it express).
Je l’ai fait aussi. 2 fois.
Une fois après. L’amour était plus
fort que la peur. Conneries.
Une autre fois pour « partir » dans un amour sans
plastique.

Nous, les trentenaires, on connait les risques. Certains font
des conneries, mais ils savent.

Mais les jeunes d’aujourd’hui ?
Certains s’imaginent que l’on peut contracter la maladie en
donnant un baiser. Certains ne s’imaginent rien. Rien… malheureusement rien.
Certains ne connaissent pas la différence entre quelqu’un qui
est séropositif et quelqu’un qui a le Sida.
Certains connaissent le mot, Sida, savent que c’est une maladie,
oui… mais quoi de plus ?

Comment cela est-il possible ?

Bibis capote

Info photo bandeau : Cette photo prise
fin 86 à New-York a tétanisé la planète entière, jusqu’en Chine où elle servit
pour les campagnes de prévention.
On y voit un
sidéen, d’une maigreur effroyable, les bras dévorés par d’horribles taches – un
kaposi
– un cancer de la peau caractéristique des sidas en phase terminale, le regard
terrorisé planté dans l’objectif du photographe. L’homme s’appelait Ken Meaks. Il
fut le premier malade américain qui accepta de témoigner à visage découvert.
Pour cette image,
Alon Reininger otient le World Press Photo de l’année 1996.

Facebook Comments
Please follow and like us:
Pin Share

You Might Also Like

9 Comments

  • Reply cleanettte 31 mars 2008 at 7 h 52 min

    Vendredi dans une BD de Titeuf: les garçons jouent avec le distributeur de préservatif. « C’est quoi les préservatifs? à quoi ça sert? » J’ai évoqué en gros la protection contre la grossesse mais je n’ai pas évoqué maladies et Sida.
    Bon j’ai encore un peu de temps pour me rattraper Fiston n’a que 8 ans et puce 5 mais ça rentre mieux quand c’est intégré jeune donc j’essaierais de ne pas louper la prochaine occas’

  • Reply Macaron 31 mars 2008 at 10 h 35 min

    Bruno Carette ? Il est pas mort du sida !!!

  • Reply LADYBLOGUE REPOND 31 mars 2008 at 10 h 41 min

    CLEANETTTE > oui… un peu jeunes… mais quel est le « bon » âge ? On voit souvent nos enfants plus petits qu’ils ne sont… On a l’impression que nos filles jouent encore aux barbies alors qu’elles jouent à Ken depuis longtemps !……
    MACARON > Ahhhh… Bah tu vois, je pensais que si….

  • Reply Nina Sotte Fille 31 mars 2008 at 14 h 24 min

    Coucou! Je me demandais sur quoi tu te basais pour dire que les jeunes ne sont pas au courant de ce qu’est le sida, des véritables risques qu’il présente etc … Sur une constation personnelle, des statistiques à la TV ou? …
    J’ai 19 ans et je pense pouvoir dire que je suis bien informée sur le sujet … mais je sais que c’est parce que j’ai eu la chance de voir le sujet abordé dans une « bonne école » et je suis consciente que tous les jeunes n’ont pas cette occasion … mais je suis persuadée qu’ils s’informent et savent de quoi il s’agit.
    Par contre, je suis tout à fait d’accord sur le fait qu’on n’en parle pas assez, ça reste un sujet tabou, et certains jeunes qui voient une capote se mettent à glousser bêtement … Le réel problème c’est l’idée qu’on souvent les jeunes d’être intouchables, de se dire que ça n’arrive qu’aux autres, et que, si il/elle a dit n’être pas séropositif (pcq il/elle est vierge, ou a eu peu de rapports), pas besoin de faire le test ou de se protéger.
    Il faut que la protection ou le test se fassent automatiquement et pas trop tard, quand on a déjà le doute.

  • Reply luna pat 31 mars 2008 at 14 h 25 min

    et t’as oublié ceux qui pensent que ça se soignent (avec les tri-thérapies) et que donc c’est pas si grave…

  • Reply Ladyblogue 31 mars 2008 at 15 h 19 min

    NINA SOTTE FILLE > En fait, j’ai écrit cela après avoir vu une émission à la télé de Delarue sur les jeunes et le sida. OK, c’est vrai, Delarue présente souvent des « cas », mais quand même, j’ai été frappée par l’innocence dangereuse de certains. Bien sûr, tous les jeunes ne sont pas à mettre dans le même panier… Et tu as 19 ans. Mais les premières fois se font (de plus en) plus tôt : 13, 14 ou 15 ans. Et ceux-là, sont-ils informés ?
    LUNA > Oui, c’est terrible. Certains pensent que la trithérapie soigne « bien ». Ils ne savent pas les maux de ventre, les diarhées, les fièvres, les pertes de poids, les fatigues.

  • Reply LudoFJ 31 mars 2008 at 15 h 36 min

    je connais pas d’ados. mais je pensais que leur génération était justement plus au fait que d’autres sur le sida.
    parce que c’ pas nouveau, qu’on en parle pas mal (mais jamais assez), que la prévention est entrée dans les écoles …

  • Reply Tommawack 31 mars 2008 at 23 h 04 min

    Plus largement que le Sida c’est la méconnaissance de beaucoup de jeunes sur certaines choses très basiques qui m’afflige, et pas qu’en France (style le sondage anglais ou de nombreux jeunes pensent que Sherlock Holmes est un personnage réel et que Churchill ou Hitler sont des personnages de fiction…)

  • Reply rien 2 février 2010 at 17 h 10 min

    euh juste… Bruno carette n’est pas mais pas mais absolument pas mort du SIDA. Il a contracté une leuco-encéphalite foudroyante lors d’un voyage a l’étranger.

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.