En passant

Cul-de-sac : indispensable !

22 novembre 2007

Cul_de_sac

Les livres se suivent et ne se
ressemblent pas. Après avoir été déçue de ma dernière lecture, j’ai
littéralement été conquise par le premier roman de Douglas Kennedy intitulé
« Cul-de-sac ».
Si vous n’avez pas encore lu
ce livre, sincèrement, allez-y, lisez-le. C’est un ordre ! Vous me remercierez.
Sûre !

L’histoire
Cul_de_sac2
Ce petit bijou est le récit d’un voyage au paradis des grands
espaces australiens qui vire au cauchemar éveillé. Nick, héros bien malgré lui
de ce thriller féroce, n’avait rien contre ce pays avant d’écraser un kangourou
par une nuit sans lune. Sa rencontre avec la jeune et robuste Angie va le mener
en plein coeur du bush. Au milieu de nulle part, au sein d’un clan d’allumés
coupés du monde, sans aucune route pour quitter ce traquenard. Nick, désormais,
n’aura qu’une seule obsession : comprendre ce qu’il fait là et sauver sa peau.
Fuir alors que toute la communauté le surveille…

L’avis de Lady
Je me suis éclatée à lire ce
livre. J’ai tout bonnement adoré le style de Douglas Kennedy. Remarquable,
drôle et terrifiant. Impeccablement construit.
Polar grinçant et drôle, comédie décalé et surprenante, ce livre est vraiment un indispensable
dans votre bibliothèque.
Les portraits des personnages sont à tomber par-terre ! L’histoire est
déjantée et le talent narratif de Kennedy la rend infiniment crédible. Les
descriptions sont telles, qu’on a à chaque mot, à chaque ligne les images
devant les yeux. Réalisateurs, y’a un film à faire !!

La note de Lady
18/20

Extrait
 » Je craque pour une carte périmée dans une librairie de
Boston et deux heures après, dans un hôtel à puces et entre deux haut-le-coeur,
je décide de tout plaquer et de partir pour le trou du cul de l’Australie.
[…] Je demande un visa. Je prends un billet d’avion. Et, trente-six heures
plus tard, je débarque à Darwin. Moralité: À trop aimer les cartes, on perd la
boussole. »

Bibis indispensable !

Facebook Comments
Please follow and like us:
Pin Share

You Might Also Like

11 Comments

  • Reply Manuela 22 novembre 2007 at 21 h 58 min

    Je l’ai dans ma bibliothèque mais je ne l’ai pas encore lu, ce sera le prochain!! J’adore Douglas Kennedy et si tu a été conquise, tu aimeras « Les charmes discrets de la vie conjugale » (ou il se met dans la peau de la narratrice) ou encore « La pousuite du bonheur » (le premier que j’ai lu et qui m’ont fait aimé DK, par contre c’est deux là ne sont pas des polar mais des recits de vie. Je te promets que tu vas sourire en refermant le livre.

  • Reply Benoît - FAPM 23 novembre 2007 at 11 h 37 min

    Bon, vu que c’est la 15ème fois que quelqu’un me le conseille, je vais finir par obtempérer…
    yes sir, yes !!

  • Reply mistersuperolive 23 novembre 2007 at 13 h 09 min

    Tout à fait d’accord avec toi, j’ai beaucoup aimé. L’histoire commence bien et bascule dans le cauchemar! extra
    à plus

  • Reply LADY REPOND ! 23 novembre 2007 at 14 h 02 min

    MANUELA > Chouette ! Alors saches qu’un supr moment t’attend !!! 😉
    ANNE > 😉
    BENOIT Fraise Abricot Poire Mangue > OUI ! OUI ! OBLIGE !!!
    MISTERSUPEROLIVE > Oui !!! Un vrai cauchemar !! Délicieux !! 😉

  • Reply Dom 23 novembre 2007 at 19 h 06 min

    Je l’ai lu, et si au début j’ai eu du mal, j’ai finalement tout comme toi adoré.
    Un peu Misery, en plus déjanté avec des paysages australiens qui donnent envie de faire la route.

  • Reply LADY REPOND ! 23 novembre 2007 at 20 h 54 min

    DOM > Un peu Misery oui c’est vrai ! Flippant !!

  • Reply Manou 23 novembre 2007 at 21 h 47 min

    J’ai juste adooooooré !! Et même si j’ai apprécié la plupart des Douglas Kennedy, celui ci reste THE BEST OF !!

  • Reply Philippe 25 novembre 2007 at 17 h 40 min

    Lu il y a environ 2 ans et acheté pour quelqu’un de ma famille pas plus tard qu’hier soir !
    Comme Manuela plus haut, je conseille aussi vivement « les charmes discrets de la vie conjugale ».

  • Reply Macaron 26 novembre 2007 at 12 h 23 min

    J’ai lu il n’y a pas longtemps un Douglas Kennedy, « la femme du 16è » (suis pas sur de l’arrondissement…). J’ai bien aimé. Je vais peut-ètre suivre ton conseil, dès que j’aurai fini tous les Serge Brussolo qu’on m’a prété ! Complètement déjanté celui là ! J’adore !

  • Reply plume 3 mars 2009 at 14 h 10 min

    Je me permets un lien de ton avis sur Je Lis Tu Lis (http://jelistulisillit.wordpress.com) fais moi signe par mail si çà te pose problème aucun soucis.
    Je lis la femme du Ve en ce moment et j’aime bien le style de l’auteur

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.