En passant

Nolita : la publicité choc

27 septembre 2007

Nolita_isabelle_caro

Vous en avez certainement entendu parler, c’est l’image choc de
cette semaine : la publicité contre l’anorexie lancée en Italie, en pleine
semaine de la mode à Milan.

Réalisée par Oliviero Toscani (le célèbre photographe des pubs
controversées pour Benetton), cette publicité pour la marque de vêtement Nolita
met en scène une jeune femme anorexique entièrement nue. « Non à l’anorexie »
peut-on lire sur l’affiche.
La jeune femme, c’est Isabelle Caro, une comédienne française de
27 ans qui souffre de cette terrible maladie depuis ses 13 ans.

Soutenue par le Ministère italien de la santé, cette publicité a
été interdite en France par le BVP (Bureau de vérification de la publicité).

Nolita_isabelle_caro_2

Alors, que faut-il penser de cette pub ? Faut-il être pour
ou contre ?

Choquer pour faire évoluer les consciences, oui. Mettre ces
photos, ces visuels au « service » de marques commerciales ?
… c’est
plus discutable, mais (est-ce une raison ?) cela existe depuis des années.
On se posait déjà la question lorsque Toscani avait shooté des malades du sida
en phase terminale pour Benetton…

Si ces pubs venaient d’associations d’utilité publique, du
Ministère de la santé, elles seraient plus « légitimes » non ?
Mais que des marques utilisent à ce point le choc collectif, ça parait plus
discutable. Car au bout du compte, les marques sont là pour vendre. Marketing
oblige. D’ailleurs, qui connaissait Nolita avant mardi dernier ?

Ensuite, est-ce que cette pub va « réveiller » les
consciences ?

Que cette pub touche les non-malades, oui, certainement. Mais a t-elle
un réel impact sur les personnes souffrant de l’anorexie ? Comment les malades
(victime de la maladie qui tente de s’en sortir) et les pro-anas* (qui choisissent
ce mode de vie et prônent l’anorexie) les analysent-elles ?

N’est-ce pas rabaisser l’anorexie à un problème esthétique ?
L’anorexie n’est pas (que) un problème d’apparence, c’est un problème avant
tout psychologique qui a trait à une histoire de vie, à une « anorexie
mentale ».

Est-ce que ces images ne vont pas culpabiliser (encore plus) les malades du genre “T’as vu comment t’es moche ?”… 

N’est-ce pas plus un message anti pro-ana qu’un message sur la
prévention de l’anorexie ?

Bibis Questions

* Nous en avions discuté ici.

Facebook Comments
Please follow and like us:

You Might Also Like

16 Comments

  • Reply Dom 27 septembre 2007 at 9 h 51 min

    Je me suis posé les mêmes questions, mais il me semble que du moment qu’on en parle c’est toujours cela de pris. Cela vient en parallèle des mesures prises par des pays comme l’Espagne qui vise à interdire les défilés aux trop maigres et trop jeunes.
    Même si l’anorexie ne se résume pas à un simple problème physique et esthétique, il n’en reste pas moins que ce même aspect esthétique est primordial puisque le regard même de ces femmes sur elles-mêmes est conditionné par lui.
    J’ai retrouvé la fiche de la comédienne, avec ses mensurations et ses photos de book.
    http://www.casting.fr/fra/web/mem/crd/crd-01.php?usr=106270

  • Reply L. 27 septembre 2007 at 10 h 08 min

    Oui c’est sûr que le message passerait ‘mieux’ si c’était une association et non une marque qui avait fait cette campagne de pub. Mais tout ceci a un coût et en général ce sont les marques qui peuvent se les payer.
    Dans ce cas comme dans d’autres c’est à nous de faire le tri, de voir au delà de cette affiche et d’aller chercher les renseignements, les infos qui nous manquent (comme en ce moment en parlant de ça sur ton blog 🙂 )

  • Reply osmany 27 septembre 2007 at 10 h 22 min

    Les pro-ana sont tellement connes qu’elles voudront se tripoter en voyant ces pubs, car la mannequin est bien foutue à leurs yeux!!! Pardon, je m’emporte, mais sur des trucs pareils je peux pas commenter poliment

  • Reply julie 27 septembre 2007 at 10 h 49 min

    En plus soft je pense comme Osmany.
    Les sites, blogs de pro-ana sont pleins de ce type de photos. Ce qui nous parait horrible, est beau à leurs yeux. Il y a un grave problème de perception de l’image de son propre corps.
    Quand aux autres…Je ne pense pas que nous soyons avide de minceur dans les magazines. C’est réellement le monde de la mode qui a fixé ce critère et je doute fortement que les créateurs soient receptif aux campagnes de pub.
    Je crois plus dans la prise de décision comme un poids minimum pour participer aux défilés, même si en soit on est d’accord ça ne changera pas la donne pour les troubles de l’anorexie mentale.

  • Reply LADY REPOND ! 27 septembre 2007 at 11 h 24 min

    DOM > Comme tu dis, on en parle et c’est toujours cela de pris. Même si on se pose toujours 1000 question sur la légitimité de la marque, de l’impact sur les “vraies victimes”…
    L > Oui, cela a un coût pour les associations, mais dans ce cas là, au lieu que les marques fassent leur propre pub la-dessus, ne pourraient-elles pas être mécènes en donnant du fric à ces associations pour qu’elles puissent communiquer ?
    OSMANY > Voilà qui est clair au moins ! Question tripotage, et pour faire lien avec un de mes commentaires chez toi, je prefère Manu Katché ! 🙂
    JULIE > D’accord avec toi. Je pense que cela va plus faire bouger les professionnels de la mode (poids mini) que les personnes malades

  • Reply luna pat 27 septembre 2007 at 13 h 49 min

    si ça peut ouvrir les yeux des jeunes filles qui ne sont pas encore tombées dans la spirale des régimes et les dissuader de devenir pro-ana, pourquoi pas…
    au moins on voit clairement les effets de la dérive de cette “mode” (je parle ici des pro-ana, pas des anorexiques qui sont effectivement “psychologiquement malades”) après que ça vienne d’une marque ou du ministère de la santé… le choc reste le même

  • Reply LudoFJ(FAPM) 27 septembre 2007 at 14 h 37 min

    J’ai pas lu les autres coms (shame on me!!!) alors si y’a redite, désolé… 🙂
    Tout est question de cible. Cette pub ne s’adresse ni aux malades, ni aux pro-ana. La marque n’a que faire de ce qu’elles en pensent. Le côté psychologique de cette maladie ne peut pas être expliqué sur une affiche. On cherche l’effet direct, le choc visuel …
    C’est une campagne de notoriété, un enfoncement de porte ouverte.
    Ca ne réveille personne.
    En tout cas, à mon avis.

  • Reply LADY REPOND ! 27 septembre 2007 at 16 h 01 min

    LUNA PAT > Oui, tu as raison quand tu dis que si ca peut ouvrir les yeux des jeunes filles encore non atteintes, ca vaut le coup.
    LUDO > Suis d’accord avce toi aussi. Pub de notoriété, je suis d’accord…

  • Reply Gaby 27 septembre 2007 at 16 h 43 min

    Ouai voilà, je suis d’accord avec tout le monde sur le fait que c’est un grave problème mais je suis pas sûr que cete pub soit super utile. Ca pourra choquer ceux qui ne connaissent pas la maladie mais les malades eux-même et les futurs malades je ne pense pas malheueusement.
    Au lieux de prévenir du résultat, il vaudrait mieux s’attaquer à la cause, c’est à dire les médias affichant les formes dangeureuses (et moches) des Nicole Richie et autres.
    Mais je ne suis pas un spécialiste, si ça peut faire reculer cette maladie, affichons-ça !

  • Reply LADY REPOND ! 27 septembre 2007 at 17 h 53 min

    GABY > comme toi, je ne sois pas certaine que cette pub soit très utile vis-à-vis des malades…

  • Reply denis_m 28 septembre 2007 at 0 h 25 min

    c’est du Toscani… On a oublié ce qu’il a fait pour Bennetton, c’est de la notoriété, de la création de marque, du buzz à l’état pur… Toscani n’est pas un photographe mais un méchant, très doué publicitaire !!! Le reste ne mérite pas de commentaires.

  • Reply nina de zio peppino 28 septembre 2007 at 10 h 54 min

    Personnellement je trouve que cette pub peut vraiment faire changer les mentalités. la jeune fille est d’accord et consciente de sa maladie. Elle profite de son statut de commédienne pour jouer cette fois avec son corps malade. Pourquoi pas ? Je connais ce problème dans mon entourage et je peux dire que cela peux montrer aussi qu’il ne faut pas se méfier des apparences. Un mannequin est avant tout un être humain. la société en demande trop. Il faut être jolie, de préférence jeune, avec des rondeurs (pour faire plaisir aux amateurs de rondeurs) ou pas en avoir du tout (pour rentrer dans les modèles de prêt à porter). Un sujet qui en dit long. Des photos choquantes, certes, mais qui devraient ouvrir le débat.

  • Reply nina de zio peppino 28 septembre 2007 at 10 h 56 min

    J’ai écrit vite parce que j’ai la haine…

  • Reply LADY REPOND ! 28 septembre 2007 at 11 h 36 min

    DENIS M > Non, pas oublié du tout le travail de Toscani. Au contraire. Mais à chaque fois, il “gagne” son coup tu vois, on en parle !
    NINA 1 > Tant mieux. j’espère que tu as raison et que cette pub apportera aide à celles et ceux qui sont touchés.
    NINA 2 > U’re welcome ! Les blogs servent (aussi) à ça !!

  • Reply Berlingotte 4 octobre 2007 at 14 h 24 min

    Je ne pense pas trop que cette pub aide les malades. Par exemple, ce mannequin est devenu “célèbre” grâce (ou à cause de) sa maigreur extrème, et donc elle va peut-être cultiver son apparence pour faire plus de photos…

  • Reply paul villach 8 octobre 2007 at 19 h 04 min

    Je viens de publier une analyse de l’affiche de NO-L-ITA sur AGORAVOX.Elle peut vous intéresser.
    Voici le lien
    http://www.AgoraVox.fr/article.php3?id_article=30022
    Bonne lecture.
    Paul Villach

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.