En passant

Sexisme et publicité : où est la limite ?

5 mars 2007




Après avoir été accusée de “violence machiste” par l’Institut espagnol de la femme, une publicité de Dolce & Gabbana a été interdite de diffusion dans le pays par treize sénateurs italiens.


La publicité pour la collection printemps/été 2007, lancée depuis une dizaine de jours dans les revues féminines et dans la presse quotidienne nationale, montre un homme torse nu luisant avec des lunettes noires retenant au sol par les poignets une femme en corset de satin noir et talons hauts. Autour d’eux, quatre (ou deux, selon les déclinaisons de la pub) autres hommes regardent la scène le visage impassible.(Ici, la pub en grand.)


Pour les sénateurs, cette publicité représente de manière très claire un incitation au viol collectif.
Les responsables de la firme italienne, eux, ont déclarés qu’ils retireraient cette photo mais uniquement du marché espagnol en ajoutant que les Espagnols étaient « un peu retardataires ».


Et cette campagne est juste un exemple parmi d’autres…


Il est évident que la pub a trouvé dans le sexisme un créneau, particulièrement pour choquer. Obligation d’être différent, d’interpeller, d’attirer les regards, d’offenser pour vendre.
Soit on voit des femmes dans leur cuisine (la bonne image de la femme gnan-gnan qui sort le bon plat du four), soit on voit des femmes dans des situations « limites », « extrêmes ».
Les femmes comme objets sexuels.
Aujourd’hui, rien de plus normal que de voir une paire de seins ou un petit cul dans une pub vantant les mérites d’une assurance, d’un yaourt ou d’un allume-feu.
Non, non, je ne joue pas ma  Marie-Thérèse avec mon chemisier blanc et mon serre-tête écossais… non non non… croyez-moi… Mais franchement, ne pensez-vous pas qu’on peut se poser la question « où est la limite ? ».


Où est la limite ?


Oui, on peut (on doit ?) se poser la question. Surtout quand on regarde les chiffres… Effrayants, ils me donnent la nausée.
– En France, une femme est violée toutes les deux heures.
– En France, 25 000 cas de viols ont lieu chaque année et seulement 8 000 sont recensés “officiellement.”
– En France, chaque mois, 6 femmes (oui, 6 femmes !) meurent sous les coups de leur conjoint.


Alors, oui, ce n’est ” que de la pub”. Mais la pub est le (premier) reflet d’une société. Des jeunes filles qui subissent des tournantes dans les cités, des femmes qui subissent des violences conjugales intolérables, des jeunes filles qui n’osent même plus affirmer leur féminité de peur d’attirer les regards, d’être traitées de pute ou d’être accusées de provocation…


Où est la limite ?


Bibis faites la pub… pas la guerre



Facebook Comments
Please follow and like us:

You Might Also Like

29 Comments

  • Reply e-cedric 5 mars 2007 at 9 h 22 min

    Manque pas un berger allemand sur cette pub ?
    Bon, plus sérieusement, c’était l’idée que je voulais défendre au sujet du mash-up : toutes les créations ne se valent pas !
    On imagine la boîte qu’a fait la pub : gnark gnark, trop excellent, ça arrache trop ! On imagine le client : gnark gnark, trop excellent, ça arrache trop !
    Gnark gnark, s’écoutent trop parler, devraient lire plus de littérature.
    Ce matin, on a regardé debout les zouzous avec e-béné au p’tit déj (on n’a pas de môme, et alors ?) : un petit peu de poésie.

  • Reply Mélina LOUPIA 5 mars 2007 at 10 h 47 min

    Je parlais du phénomène “pornochic” qui règne depuis peu sur les papiers glacés et les écrans.
    Il faut pas perdre de vue que souvent les produits vantés sont élististes.
    Et les créatifs ont trop tendance à croire que l’élite est trop intelligente et trop classe pour se laisser embringuer dans une cave de cité ou tabasser leurs conjoints.
    Et pourtant, la violence n’a ni de classe en soi ni sociale.
    Mais les créatifs eux, sont trop classe pour regarder en bas.
    Bref, assez choquée également et curieusement, alors que fille de pub par excellence puisque cible parfaite ( -50 balais, mariée, au foyer avec enfants), même pétée de thunes, je ne frémis pas du porte-monnaie quand je vois cet étalage de bodybuildage ni d’anorexie poussée, si bien mise en scène qu’il fût.
    Pfiou puis là, c’est Lunday, vous comprenay?
    Bizettes

  • Reply Dom 5 mars 2007 at 10 h 47 min

    On dirait que cette pub va susciter nombre articles protestataires dans la blogosphère, et c’est tant mieux.
    Oui, cette publicité est inacceptable !
    Mais d’une manière générale, la pub redevient ces derniers temps à nouveau phallocrate et machiste a possible.
    La dernière pub de Villeda m’a profondément choquée, la “Jane” Bond girl venant chercher son dernier gadget, un beau balai pour faire les sols…
    heureusement, la dernière de Meetic, elle va dans le bon sens.
    http://www.wideo.fr/video/iLyROoaftrHX.html
    bisou féministe

  • Reply Aude 5 mars 2007 at 11 h 15 min

    Cela fait un moment que je me pose également la question, où vont-ils s’arrêter ? Je fais ma réac’ depuis plusieurs années en voyant des femmes “la peau à l’air” quand c’est pas justifié… Plus on avance et plus l’incitation au sexe prend de l’ampleur, plus c’est “cru”, plus c’est choc plus ça plait, c’est abérrant !

  • Reply Manou 5 mars 2007 at 12 h 26 min

    Oui cette pub est machiste et honteuse mais ce qui m’interpelle surtout c’est la mise en scène d’une tournante ou d’un viol (chacun l’appelle comme il l’entend)… A quand la banalisation du jeu du foulard, par exemple… ou de tout autre acte de violences urbaines ??

  • Reply Anne (Papilles et Pupilles) 5 mars 2007 at 13 h 10 min

    Il y a un site pas mal du tout sur la question : Une année de sexisme ordinaire. Je le lis régulièrement.
    http://sexismeordinaire.canalblog.com/

  • Reply Phileas 5 mars 2007 at 13 h 51 min

    pub bien beauf en effet
    pâle copie façon porno chic de ce qu’a fait toscani dans les années 80/90 pour benetton (pas forcemment toujours intéressant comme provoc à l’époque)
    la beaufitude est partout malheureusement…
    voilà qui ne va pas me réconcilier avec cette marque que je trouvais de toute façon beaucoup trop bling bling/pouf’ surbronzée/bouffon en survet’ qui brille…

  • Reply Louloute 5 mars 2007 at 14 h 49 min

    J’ai du mal à regarder ces pubs, à me dire que des gens s’identifient à ce genre d’images.
    Ici au Québec, même pour vanter les mérites d’un gel douche c’est très RARE de voir ne serait-ce qu’un morceau de peau. Les pubs françaises sont jugées scandaleuses, comme un appel au voyeurisme et au sexisme.
    Les espagnols sont-ils retardataires ou tout simplement conscients des images que la société donne de la femme?

  • Reply denis_m 5 mars 2007 at 15 h 11 min

    Et bien non mesdames, je ne suis pas d’accord !
    Ne pas confondre création et problème de société, on voit ça dans les films et ça ne choque personne, le 2ème degré, le regard du spectateur, l’autre point de vue et le décalage…
    Toscani a fait ça bien avant pour Benetton, choquer ! Quand reste-t’il, quelques ligues de vertues effarouchées qui ont disparu aujourd’hui !
    Vous touchez ici à un droit fondamental : le droit d’expression et de création, petit jeu contraire qui nourrit les extrêmes les fondamentalistes.
    Enfin, la pub fait exprès de choquer pour se positionner dans le contexte social et vous tombez dans le panneau.
    Le mieux serait de ne pas commenter.
    Voilà, je ne suis pas sexiste ni machiste, et en général je suis galant…
    Bon et ton RDV à 11h ?

  • Reply Dom 5 mars 2007 at 16 h 06 min

    oui, c’est vrai quoi..
    et ton RDV de 11 heures ???
    gagné ?

  • Reply ameliMelo 5 mars 2007 at 16 h 25 min

    et ton RDV zalors ???
    bon pour la pub super nulle dont tu fais mention, no comment si ce n’est que sous pretexte de faire de l’audimat…jusqu’où peut on aller ????

  • Reply Mimie in vivo 5 mars 2007 at 16 h 56 min

    hier, j’ai aussi tout de suite réagi à cette immondice publicitaire par un post sur mon blog et je viens de proposer une bannière aux influenceurs… parce qu’il est temps de crier halte au glam-trash et que si les marques ne veulent rien entendre et que la loi ne peut rien, il ne nous reste qu’une chose: l’appel au boycott. Naïve ? oui mais c’est mieux que rien !

  • Reply Ladyblogue 5 mars 2007 at 19 h 10 min

    e-cedric > Et alors ? Didou il apprenait à déssiner quoi ce matin ?
    Mélina > Très bon commentaire
    Dom > Même pas vue la pub Villeda mais ta description me suffit pour hérisser le poil !
    Aude, Manou > Entièrement d’accord
    Anne > Merci pour le lien, je vais aller faire un tour
    Philéas > Ben moi, j’aime bien ce qu’il font chez D&G… Je viens de réaliser que j’ai une paire de lunettes de chez eux ! Arggh ! Dois-je boycoter ! (en même temps, vu le prix que je les ai payés, pas vraiment envie de les mettre au fond d’un placard !)
    Louloute > Ah bon ? Je ne savais pas du tout. Intéressant comme info. Je vais aller me documenter pour en savoir plus !
    Denis M > Je ne suis pas d’accord avec toi. Création ok, mais pas pour vendre. Un créatif peut faire ce qu’il veut, à ce moment là, qu’il aille exposer dans une galerie d’art où toi tu as le choix de voir ou pas. Là, on t’impose une image. A nos yeux, à ceux de nos enfants. Je n’appelle pas cela de la création. Quand la provocation est le premier (le seul) moteur d’une création, en général, cela ne fait rien de bon.
    Dom, Denis et Amélie > Merci de me poser la question, c’est très gentil… RDV de 11h bien passé. 2h de blabla. Réponse dans 10 jours… (on est 7 agences en lice… Pfff…)
    Mimie In vivo > Il n’y a pas de petites actions, il n’y a que des grandezs convictions. (ouh là là, elle est chiadée cette phrase, non ??? Ben, elle est de moi !! Dingue, hein ?)

  • Reply e-cedric 5 mars 2007 at 19 h 15 min

    > denis m
    Ne pas confondre création artistique et commerce, même quand c’est mauvais dans les deux cas.
    Droit d’expression et de création ne me paraissent pas incompatibles d’une certaine éthique.
    %-)

  • Reply Ladyblogue 5 mars 2007 at 19 h 27 min

    E-cedric > Je suis OK OK OK OK OK avec toi !

  • Reply missplaymobil 5 mars 2007 at 20 h 32 min

    Je ne suis ni une Marie-Thérèse en chemisier blanc, ni une “chienne de garde”, mais je trouve cette pub plutôt caca-prout!…

  • Reply denis_m 5 mars 2007 at 21 h 58 min

    Lady >
    Tu a raison sur un point, le choix. Ok la pub impose… Mais par contre l’oeuvre d’art est dans un marché, plus restreint mais obeit aux mêmes lois, la création se vend ! Ce serait naif que de penser le contraire (et je pourrais t’en raconter de belles sur l’univers des galeries!).
    Je suis d’accord aussi, en tant que papa, fondamentalement certaines images ne doivent pas atteindre nos enfants.
    E-cedric >
    Je ne confonds pas création artistique et commerce !!!!! Je suis moi-même artiste, oula, attention 🙂 mais l’éthique n’a rien à voir avec la création, la création est multiple, et elle a vocation à choquer !
    Rien de pire que de vivre dans un monde lisse et uniforme, de plus la fin de mon billet parle de la manipulation des agences de pub sur nos esprits, ce que je voulais dire c’est qu’ils cherchent ce genre de réaction “virale”, c’est le but, dans ce sens effectivement c’est malsain ! (et je connais très bien ce milieu).

  • Reply e-cedric 5 mars 2007 at 22 h 13 min

    denis
    😉
    Je reprenais ta formulation pour te faire bisquer un peu. J’avais vu ton blog avant …
    Par contre, j’dirais plutôt que l’art (osons le mot) a vocation à reformuler nos peurs, et que parfois, ça choque.
    De ça à Pete Doherty, il n’y a qu’un pas que je ne franchirai pas.
    Quant à la pub, chomsky, tout ça, tout ça, j’imagine qu’on est d’accord.
    Quant à l’industrie culturelle, adorno, tout ça, tout ça, j’imagine qu’on est d’accord.
    Quant à l’éthique … RDV à 23h30 on my blog (le teasing à 2 balles !).

  • Reply pam 5 mars 2007 at 22 h 17 min

    Pas très “dolce” tout ça ! Ca sent le mâle… y’a une différence entre faire du “décalé” et faire du “décadent”. Et tu le sais, Lady, je suis pour oser, bousculer, prendre des riques en publicité quand il le faut ! Je pense que y’a 45258 autres façons (m’oblige pas à développer !) de faire un gros poil moins… vicieux… bibis harmonie !

  • Reply Katy 6 mars 2007 at 11 h 05 min

    Ah, ben j’arrive après la bataille !…
    Le but de la publicité à vocation d’ouvrir les débats, communiquer des avis, faire sortir les opinions, faire réagir en tous les cas… le visuel provocateur peut être assimilé à la créativité ou à la grossièreté, c’est selon… Je constate en tous les cas, que même sur les blogs, l’annonceur a gagné sa campagne de pub !…mais surement pas gagné le porte-monnaie de la clientèle féminine.. controverse puisque le but aussi étant de vendre… ?!…

  • Reply e-cedric 6 mars 2007 at 11 h 59 min

    Katy, le pub de la publicité n’est pas de faire vendre ?
    Je suis taquin.
    http://www.liberation.fr/actualite/societe/238946.FR.php

  • Reply Ladyblogue 6 mars 2007 at 12 h 16 min

    >>>>>
    Ouh là là !!!
    J’adore quand mes billets vous poussent à discutailler comme ça !!
    Encore, encore !!!

  • Reply Katy 6 mars 2007 at 18 h 16 min

    e-cedric >
    Le “pub“ ou le “but“ ?…
    ok je taquine aussi là.. 🙂

  • Reply e-cedric 6 mars 2007 at 19 h 32 min

    topr fiacle ed tiunaqer al fomre uo els molufes.
    (;-

  • Reply katy 6 mars 2007 at 20 h 54 min

    e-cedric > je suis compatissante, tu sais moi.. que des pa-pattes de batracienne pour taper sur le clavier !..:)

  • Reply katy 7 mars 2007 at 15 h 16 min

    “nous avons cherché à recréer un jeu de séduction”……….. !!.. là, je m’esclaffe, j’ai droit ?

  • Reply Marie-laure 11 mars 2007 at 13 h 36 min

    Pour moi cette image m’evoque un viol collectif! on voit le regards des autres mecs qui scrutent leur proie en attendant leur tours! C’est impressionant la violence que dégage cette photo!

  • Reply kelli ann 2 avril 2007 at 15 h 44 min

    mme luna pat a raison, je découvre ladyblogue et je trouve les images et les idées punchés (sp?) et bien présentés– je n’avais pas encore vu cette pub (Louloute a raison, ici au QC c’est rare qu’on irait aussi loin, ce qui ne veut pas dire que la femme-objet (ou la personne-objet!) n’est pas présente du tout dans la publicité…) cette année j’ai eu un beau cadeau, l’agenda des femmes (de http://www.editions-remuemenage.qc.ca/index.php) qui donne chaque jour matière de réflexion– ce genre de pollution est assez décourageant. merci d’en lancer le débat, à +

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.