Cité En passant

Ana : à corps perdu

21 mars 2007


On voit des minces partout. Y’a qu’à ouvrir un Elle, un Cosmo, un FHM, un Studio, un Ok magazine (ça existe encore ?) pour s’apercevoir qu’il n’y a jamais de « gros ». Et quand y’en a, c’est pour se foutre de sa gueule, pour parler de ses gros problèmes de gros, de sa grosse vie dans son gros corps, de ses grosses bouffes avec son gros frigo, de ses grosses fringues et de son gros lit.
On est dans une société anti-gros. Et depuis peu de temps (quelques mois ?), on est dans une société pro maigre, pro anorexique : la communauté des « pro-ana ».


Un petit tour rapide sur le web suffit à se rendre compte à quel point ses filles, ses femmes, sont déphasées… et seules. On a tendance à croire que les pro-anas sont toutes des ados, c’est entièrement faux. J’ai « rencontré » au fil du web certes des jeunes filles (une majorité, c’est vrai), mais aussi des adultes, des jeunes femmes, des mères de famille, des femmes de 30-40 ans.


Voici, par exemple, ce que j’ai pu lire sur un blog…


« Etre pro-ana, c’est contrôler son corps, montrer qu’on est under control (…). C’est aussi être intelligente et pleine de bonnes astuces pour ne pas se faire hospitaliser, telles que boire de l’eau chaude dès que vous passez sur la balance du docteur.
Etre pro-ana, c’est aussi mieux connaître le tube digestif, savoir quels ingrédients ont des qualités vomitives (yaourts, soupes), et quels aliments sont à éviter (essayez de vomir des spaghetti, c’est funky je vous jure).
Enfin, être pro-ana, c’est le revendiquer, et porter le « pro-ana bangle », un bracelet rouge autour du poignet.
Et je trouve ça vraiment bien. Parce que je n’ai jamais considéré l’anorexie comme une maladie mais plutôt comme un choix de vie. (…) Les filles minces s’assument, et elles font plus souvent envie que pitié. »
(A. C., 25 ans)


Et encore ceci sur un autre blog… (Je précise que « Mia » est le contraire de « ana », version boulimie.)


« Ana, c’est mon amie, c’est ma meilleure amie, depuis quelques jours j’ai fait le pacte de lui consacrer tout mon amour. Un amour qui sera fidèle envers elle. Pour elle, je renonce à Mia, je déclare ne plus la trahir avec son ennemie jurée. Pour elle, je déclare ne plus manger, juste le minimum, ne seront autorisées que les journées à moins de 500 calories. Voila, j’ai décidé dès aujourd’hui, de vous choisir comme témoins pour vous montrer ma fidélité envers Ana. Ainsi, vous aurez un compte-rendu quotidien de mon carnet alimentaire, de l’évolution de mon poids, et de ma petite vie. »


Si vous voulez en savoir un tout petit peu plus sur ce mouvement pro-ana, je vous suggère de regarder un reportage diffusé dans l’émission de Zone Interdite sur M6. Vous le trouverez ici.


Et enfin, pour finir, je vous propose de découvrir une publicité qui vient juste de sortir, justement sur l’anorexie. Je la trouve majestueusement bien faite dans le sens où ce n’est pas une mise en avant d’une morale (qui serait de suite rejetée par les personnes touchées ou envieuses d’un tel mouvement), mais celle d’un mal être. On est en plein dans la compréhension de l’autre.




 
1% des adolescents et des jeunes adultes souffrent d’anorexie. Ces malades sont en majorité des femmes (9 filles pour 1 garçon), âgées de 13 à 25 ans. La maladie dure en moyenne 4 ans ; passée 10 ans, 10% des patients trouveront la mort.

Facebook Comments
Please follow and like us:
Pin Share

You Might Also Like

25 Comments

  • Reply mry 21 mars 2007 at 7 h 53 min

    j’ai été, alors étudiant, avec une jeune femme qui passait de la boulimie à l’anorexie. Sans être médecin, je peux dire que cette maladie vient souvent des relations avec les parents…

  • Reply annaellee 21 mars 2007 at 8 h 42 min

    rien que la photo me fait froid dans le dos. c’est terrible ce mouvement pro-anorexique…

  • Reply Phileas 21 mars 2007 at 10 h 05 min

    bigre cette pub est superbe tu l’as dit !
    c’est un sujet qui me preoccupe au vu de ma princesse… enfin pour l’instant pas de souci mais quand elle sera ado…
    Quand on sait les dégats physiques irréparables que peuvent engendrer ces désordres c’est hallucinant que l’on puisse promouvoir ce genre de chose… mais c’est la démocratie…
    Moi de toute façon je n’aime pas les maigres 🙂

  • Reply Laurence 21 mars 2007 at 10 h 12 min

    Les statistiques font peur !

  • Reply denis_m 21 mars 2007 at 10 h 30 min

    D’accord avec m’sieur Mry, relations parents… Education, je vois ça aussi avec la mienne, qui a 7 ans et qui repère déjà les magazines de mode, il faut prendre la question à la racine, là maintenant et discuter avec les enfants, leur dire surtout que les modèles c’est à nous de les impulser… Et développer leur esprit critique.
    Je connais aussi une jeune fille anorexique, c’est effectivement une vraie maladie à traiter.
    Je préfère donc les pas trop maigres, les rondes aussi…
    Et quand on voit la photo, cela me rappelle une tragédie d’un autre temps… Terrible et navrant, édifiant la note que tu relate ici, sur cette personne qui prône anorexie, sans commentaires !

  • Reply missplaymobil 21 mars 2007 at 10 h 35 min

    Ce billet, c’est rien que pour déculpabilser les gourmrandes qui ont craqué pour une fameuse charlotte aux framboises…Petite maligne..

  • Reply Aude 21 mars 2007 at 10 h 47 min

    Cette publicité court sur la toile depuis quelques semaines, je la trouve très « bien faite » également, ça choque, c’est terrible…
    Le mouvement pro-ana avait été représenté sur le plateau de Delarue (on ne se refait pas!) il y a quelques temps, j’avais été attérée de découvrir que des filles prônaient l’anorexie, le controle absolu de soi, prodiguaient des conseils à des nanas en quête de minceur pour « tenir » avec des journées à 500 calories, etc. C’est révoltant je trouve mais ça n’engage que moi…

  • Reply AmeliMelo 21 mars 2007 at 11 h 17 min

    (je suis reviendue..trop de taff)
    Moi ce sujet me débecte car vraiment prôner l’anorexie devrait être interdit..alors quand les médias en plus en rajoute une couche..pfff.
    C’est dangereux..et je maitrise un peu car j’ai été anorexique plus jeune…

  • Reply Princesse Mary 21 mars 2007 at 11 h 18 min

    Bouh! Ca fait vraiment froid dans le dos ce film! Je suis convaincue que le régime que l’on fait comme ça ado, parce que notre mère ou notre petit copain nous fait remarquer qu’une telle est + mince ou que l’année dernière on rentrait encore dans ce jean… Commencer un régime, c’est rentrer dans une spirale et prendre le risque de devenir boulimique, anorexique ou d’avoir des troubles alimentaires + ou – graves… 95 % des personnes qui ont perdu du poids suite à un régime le reperdent dans les 5 ans qui viennent (et souvent beaucoup moins)… Y’a des grands, des petits, des gros, des minces, des yeux bleus, des verts, des noirs, des blancs, des visages ronds, des viages ovales… c’est comme ça et je pense que ça ne sert à rien de lutter contre sa nature… mais qu’il faut l’apprivoiser.

  • Reply e-cedric 21 mars 2007 at 11 h 39 min

    J’avais vu le spot d’information suédois, qui est très bien fait. J’avais hésité à le mettre sur mon blog, vu que je passe pas mal de temps à latter les pubards/marketards/communicards pas nets.
    Cette volonté de contrôle, elle est partout dans la société (occidentale) : son temps, son argent, ses relations, son corps, ses idées, ses performances …
    Les parents, de toute façon, c’est tous des cons non ?
    Les pro-anas, ben, vaut sans doute mieux qu’ils avancent pas masqués.
    J’suis comme beaucoup de mecs j’ai l’impression, je flippe d’avoir une (ou des) filles pour ce genre de chose. Sans doute culpabilité a priori (et a posteriori peut-être, j’ai été parfois un beau salop comme les autres).
    Argh, c’est rude comme sujet, la culpabilité et le contrôle, surtout quand t’es ado.

  • Reply Manou 21 mars 2007 at 12 h 19 min

    Tes citations sont des vrais extraits de blog ? Alors ça ça me fait encore plus peur que les photos ! C’est terrifiant de voir des jeunes filles/femmes se détruire ainsi !

  • Reply magwann 21 mars 2007 at 12 h 38 min

    Plus jeune, je suis sortie avec un gars qui était passé de l’obésité morbide à l’anorexie. Il avait perdu quarante kilos en deux mois, hospitalisé en urgence et mort evitée de justesse. Son repas pour la journée: un flan. + plusieurs heures de vélo par jour pour éliminer le peu qui lui restait…Une copine de lycée aussi qui souffrait d’anorexie/boulimie. Je me souviens d’une image d’elle en cours de philo: ses jambes avaient le calibre de mes avant bras, elle avait déclaré une pelade et ses dents se dechaussaient. Elle avait une haleine putride, avec les reflux d’acidité.Lorsque j’allais chez cette nana, les goûters étaient gargantuesques et moi qui suis gourmande, j’h’allucinais devant les quantités de nourriture qu’elle ingurgitait (saucisson, pain, fromage, paquets de gâteaux etc).Concernant cette fille, je pensais tout simplement qu’elle était de constitution maigre car à l’époque, cette maladie, car c’en est une,n’était pas encore vulgarisée auprès du grand public, c’était l’ignorance. C’était aussi un tabou, je parle d’il y a une quinzaine d’années.
    Souvent ce sont des individus qui sont brillants, perfectionnistes et qui prennent leur jouissance dans la « maîtrise » de leur corps. C’est dramatique. L’environnement familial a un rôle certain et aussi biensûr ce matraquage absurde de la maigreur glamour. Foutaise.
    Merci à toi pour ce focus.

  • Reply Aïko 21 mars 2007 at 12 h 44 min

    C’est terrible ce que tu écris, voir des jeunes se mettre dans de tels états c’est vraiment terrifiant. La pub est superbe. Trés bon billet, je crois qu’il faudrait plus faire d’infos aux jeunes pour éviter d’en arriver au point de ces filles.

  • Reply katy 21 mars 2007 at 15 h 09 min

    La prochaine fois que l’on mange ensemble, on on se prive pas, mais on ne se « rend » pas malade (on change de terrasse la prochaine fois)…
    Mais, ça me fou vraiment les pétoches cette maladie, et on ne peut que remarquer qu’elle n’est « à priori » pas épidémique mais en a toute l’apparence, tous les symptomes… même que ce virus se commercialise !! Affreux.

  • Reply Louloute 21 mars 2007 at 15 h 12 min

    Je ne sais pas si l’anorexie (ou la boulimie d’ailleurs) viennent des parents, mais une chose est sure c’est le vrai symbole d’un mal être.
    J’ai été anorexique pendant 3 ans, après la mort de ma mère. Déjà en 4 mois j’avais perdu 10 kgs, quand j’ai compris que ça ne pouvait plus durer j’en avais perdu 25.
    J’avais pas conscience de ce que je faisais, mais dans les exemples que tu cites, c’est un choix!
    Comment peut on choisir la mort à petit feu?

  • Reply LADYBLOGUE 21 mars 2007 at 15 h 39 min

    A VOUS TOUS >>>>>>
    Tous vos commentaires m’ont extrêmement émus.
    Je suis malheureusement étonnée que ces maux (anorexie et boulimie) ont touchés certains d’entre vous, de près ou de moins près. Cela signifie que ce sont des maux pas aussi rares qu’on le pense.
    Encore merci de vos commentaires, témoignages et réflexions.
    Bibis à tous

  • Reply Ladyblogue 21 mars 2007 at 15 h 41 min

    Manou > j’oubliais… Oui, ce sont de vrais témoignages trouvés sur des blogs….

  • Reply pam 21 mars 2007 at 17 h 26 min

    Ca me touche jusque dans mes tripes… je serais vraiment fière d’avoir créer cette pub…

  • Reply 4largo 21 mars 2007 at 18 h 03 min

    La pub est bien faite, j’espère qu’elle parlera aux gens.

  • Reply feuch 21 mars 2007 at 18 h 49 min

    Malheureusement nos societes ont joue aux pompiers pyromanes en imposant des mensurations de somaliens….L’ironie est qu’au 19eme, le critere de beaute etait les rondeurs (synonyme de richesse).Meme si
    je reste persuade que cette auto-torture, comme les scarifications sont plus dus a des chocs psychologiques qu’aux images de magazines. Quand à la jeune fille qui se persuade, genre méthode coué que c’est génial tip top de vomir, je ne donne pas cher de sa santé dans quelques années. Le spot fait en tout reflechir et parle a tout le monde, merci!

  • Reply Dom 21 mars 2007 at 19 h 55 min

    L’image que ces jeunes filles ont d’elles est effectivement bien faussée, et en tant que mère, ton post me touche bien sûr.
    J’ai connu ce problème dans mon entourage, c’est l’impuissance qui ressort le plus, comme si il n’y avait pas de solutions (même si il y en a).
    Alors je fais attention, pour ma fille, a ce qu’elle ait une bonne image d’elle même, je suis ravie de voir qu’elle ne focalise pas sur son apparence et qu’elle se fiche des mags de beauté et de mode.

  • Reply Fishturn 21 mars 2007 at 21 h 51 min

    Une de mes amies, anorexique, s’est suicidée en 1999. Je pense à elle aujourd’hui, et à son fiancé qui est resté impuissant face à son mal-être, et qui culpabilise encore.

  • Reply Anne (Papilles et Pupilles) 21 mars 2007 at 23 h 07 min

    La pub est super forte !

  • Reply greg 21 mars 2007 at 23 h 48 min

    T’exagères quand même tout va dans le sens des anti maigre depuis la mort de certain mannequin.
    Cette semaine, j’ai vu une couverture de mag qui prédisait le retour des rondeurs 🙂

  • Reply annaellee 27 mars 2007 at 14 h 39 min

    j’viens de regarder. j’aurais pas dû :/ c’est affreux, tellement affreux que j’ai failli tomber de mon siège… 🙁

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.