Cité En passant

Noël business

25 décembre 2006


J’adore Noël ! Je ne suis pas comme tous ces gens qui trouvent que Noël ne signifie plus rien. Noël, c’est comme tout le reste , ça ne signifie rien si on veut que ça ne signifie rien. Moi, j’adore Noël. Les sapins, les vitrines des boutiques toutes belles, les petites loupiotes qui clignotent à chaque coins de rue, les boîtes de chocolat qui finissent sur nos fesses, la couleur et le doux son des papiers cadeaux. J’aime la période de Noël. Il fait froid, on sort les gants et les bonnets. Quand on souffle, ça fait de la buée. J’aime Noël, même si oui, c’est un business. Mais pas plus qu’un autre après tout… C’est normal, chacun essaie d’en profiter, du boulanger au poissonnier. C’est normal. Alors pour un peu plus dégoûter ceux qui sont contre toutes ces dépenses festives et pour amuser les autres, voici quelques chiffres sur si magique business de Noël !



> 538 euros : dépense moyenne des Français à Noël.


Les Français sont parmi les moins généreux (1339 euros pour les Irlandais) 65% de ces dépenses sont allouées aux cadeaux, 22 % à la nourriture, et 12 % aux divertissements.


> 11,3 : nombre moyen de cadeaux qu’achètent les Français à noël


Les Allemands sont les moins généreux avec seulement 8,9 cadeaux sous le sapin. Les Irlandais offriront eux 18,5 cadeaux, pas encore autant que les Américains, qui doivent emballer 22 cadeaux !


Le Français dépense autant pour les enfants et les parents (106 euros), et 36 euros pour les amis.


> 5,8 millions : nombre de sapins vendus à Noël (dont 5,3 millions de sapins naturels)


Même si il est le plus cher (22,9 euros contre 13,4 euros), c’est le Nordmann (qui ne perd pas ses aiguilles) qui séduit le plus ( 58,8 % des sapins vendus).


> 40 000 tonnes : chocolat consommé en France pendant les fêtes de fin d’année


Nos préférés sont les assortiments maison (34%), suivis des spécialités pralinées (31,7%), des cerises griottes (7,1%), et des boules (3,9%).


> 1,26 million : lettres écrites au Père Noël chaque année.


Le Père Noël, progrès oblige, a même reçu 171 170 courriers électroniques en 2005.


Ce sont majoritairement les enfants de 3 à 8 ans qui écrivent, et tous ne sont pas seulement intéressés par les cadeaux : la moitié des lettres correspond à des « commandes », les autres exprimant le plus souvent un souhait ou une intention particulière.


> 25% : enfants de moins de 12 ans qui veulent une console de jeux pour Noël.


Sur leur liste de cadeaux, les consoles et les jeux vidéo arrivent largement en tête, suivis des poupées (14%) et des jeux traditionnels (11%).


Hélas pour ces chers bambins, ils reçoivent 36% de livres et 29% de vêtement qu’ils n’ont jamais demandés !


> 50 % : adultes qui recevront un CD ou un DVD à Noël


Alors que les Français veulent qu’on leur offre des vêtements (en tête de souhaits avec 37 %, des livres et des produits cosmétiques, 48 % des français recevront au moins un livre.(de quoi donner un coup d’accélérateur aux magasins spécialisés comme la FNAC, qui réalise 60 % de son chiffre d’affaires avec les produits culturels) Messieurs, sachez que la déception sera particulièrement grande pour la gent féminine qui attend en priorité des bijoux et des voyages.


> 14% : Français qui achètent tous leurs cadeaux avant le mois de décembre


20% de distraits ont encore des achats à faire la veille de Noël. Et 11% des cadeaux sont même achetés… après le 25 décembre !


Si on achète de plus en plus tôt, c’est d’abord pour éviter la foule dans les centres commerciaux, et de parer aux ruptures de stock.




Sources : Deloitte, Sofrès, La Poste, Rungis

Facebook Comments
Please follow and like us:
Pin Share

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Jef (20six) 22 janvier 2007 at 10 h 18 min

    et encore, dans les 171 000 messages e-mail qu’a reçu le papi nowel, ne sont pas comptées toutes les supliques de bloggeusses et de bloggeurs qui semblent persuadés que le papi nowel lit attentivement leurs blogs respectifs et prend bonne note

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.