MES SOIREES AVEC ARTHUR, CELESTE ET CYBILLE…

15 novembre 2017

Quand Arthur m’a écrit pour me proposer une collaboration, je me rappelais vaguement de l’enseigne.

J’ai connu Arthur il y a quelques années, gamine. Pour moi, c’était la marque des caleçons et des chaussettes pour homme. Les tout premiers cadeaux que l’on offre à son père. Paire de chaussettes avec des Tour Eiffel, avec des ballons rouges, jaunes, bleus.

Arthur était pour moi une « ancienne » marque que je n’avais pas recroisée depuis. J’en avais une image assez désuète, voire vieillotte. L’image d’une marque qui proposaient des produits très colorés (trop ?) et parfois, sur certains trucs, un peu trop « humoristiques ».

Et puis un coup d’œil sur [leur compte instagram] et sur [leur site internet] m’a permis de voir que la marque d’une part avait bien veillie, et, d’autre part, s’était diversifiée. Les produits pour les femmes et les enfants ont rejoint ceux des hommes.

Et la collection pour femme m’a beaucoup beaucoup plue ! Enfin des pyjamas et des robes de chambre qui tombent impeccablement. Parce que franchement ce n’est pas simple du tout de trouver des jolis produits homewear (pyjama notamment), sans avoir l’air au mieux d’un chiffon ou d’une baleine, au pire d’un chiffon-baleine.

Je sais que rien que le mot « pyjama » peut faire fuir certaines (et surtout certains). Dans la tête de beaucoup ([lire les commentaires ici)], le pyjama, c’est « vieillot », ça fait « grand-mère » ou « grand-père » – bref, ça fait vieux – et c’est un tue-l’amour. Je ne suis absolument pas d’accord. Oui un pyjama peut être moche, mais comme peut-l’être tout autre vêtement. Et oui, un pyjama peut faire vieux, comme peut-l’être tout autre vêtement. Tout dépend du pyjama.

Un joli pyjama homewear (pas pour dormir avec (ça non), pour »traîner » chez soi vaut mieux que tous les vieux survêtements et tee-shits déformés.

J’ai choisi chez Arthur deux produits qui m’ont tapée dans l’œil sur le site, le pyjama céleste blush et la robe de chambre Cybille poudre.

Quand j’ai reçu le colis, même si j’avais vu les produits sur le web, j’ai été très agréablement surprise des couleurs, des matières et de la qualité.

 

# LE PYJAMA CELESTE BLUSH

Je crois que c’est la première de ma vie que j’ai un pyjama qui tombe aussi bien.

Le pyjama Céleste Bush tombe impeccablement. Je crois que c’est la première fois de ma vie que j’ai un pyjama qui tombe aussi bien. C’est sûr, pour 115 euros, vous allez me dire qu’il peut. Certes. Mais, quand on regarde chez certaines « grandes » marques, le trio prix/tombé du vêtement/bien-être n’est pourtant pas toujours au rendez-vous.

En enfilant un pyjama celui d’Arthur, on comprend bien qu’un pyjama est une pièce très forte de son « dressing », une pièce à ne vraiment pas zapper. J’avoue que 115 euros est une somme, mais pour se sentir (enfin) belle chez soi, au quotidien, c’est plus que rentabilisé.

En touchant la matière, frileuse comme je suis, j’avais un peur d’avoir froid avec. Mais en fait pas du tout. 33% coton et 67% lyocell. Le lyocell, si vous ne connaissez pas, est une matière particulièrement éco-friendly car c’est non seulement c’est 100% naturelle, mais aussi biodégradable. Hyper doux au toucher, il se situe entre le coton et la soie, à la différence près qu’il est infroissable. Pratique.
Tellement étonnée de la matière de ce pyjama, tout cela je ne l’ai appris qu’après, en me renseignant sur la compo. Donc encore plus emballée par Céleste !

Côté look, j’aime beaucoup l’imprimé et ce côté « pierrot la lune», « fille sage » avec ce col rond et ses liserés noirs.

Autre avantage : le pyjama est tellement joli qu’on peut sortir avec ! Ou oui, ce n’est pas des blagues ! Je suis déjà aller bosser avec. Sur un jeans, la haut faire un effet top ! On est en plein dans la tendance du moment !

 

# LA ROBE DE CHAMBRE CYBILLE

J’ai eu l’impression d’être un chat, un nuage, une chantilly.

Une fois le pyjama sur moi, j’ai enfilé la robe de chambre Cybille poudre, qui se marie nickel avec. Et là, j’ai eu l’impression d’être un chat, un nuage, une Chantilly. J’a-do-re son côté hyper doux-doux grâce à sa polaire hyper épaisse et j’adore le fait qu’elle soit hyper enveloppante (longue sur le bas, longue sur les manches, gros col châle).

Pour un effet vraiment loose, je vous conseille de prendre 2 tailles au-dessus. Je prends habituellement du 38 (pris d’ailleurs le pyjama en M), mais la robe de chambre est un 40-42. Ce qui fait qu’avec un pyjama en-dessous, on est à l’aise comme il faut. Et comme pour le pyjama, la robe de chambre tombe parfaitement. Elle est parfaite.


# BILAN 

Après des années, je redécouvre la marque Arthur avec étonnement et grand plaisir. Alors, non, je ne vais pas vous dire que j’aime tout ce que fait la marque. Car autant je trouve les collections pour femmes (et filles) très sympas, autant j’ai un peu plus de réserve pour les collections homme (et garçons). Côté pyjamas, j’aime 2 ou 3 modèles comme [celui-ci], [celui-ci] et [celui-ci], que je trouve vraiment bien.

Par contre, toute la collection femme est très top.

Les produits me rappellent ceux de Princesse Tam-Tam, aussi féminins, avec peut-être un peu plus de confort.

Après c’est sûr, le nom « Arthur » n’évoque pas la même chose que « Princesse Tam Tam »… mais les produits, les matières, les imprimés, la douceur, la qualité… tout est séduisant.

Je ne peux que vous les conseiller. Et encore une fois, vous me connaissez, vous savez que je vous dis cela en toute transparence et franchise. Je n’ai pas été rémunérée par la marque. Je refuse toujours de l’être, justement pour pouvoir toujours dire ce que je veux et ne pas être tenue par je ne sais quoi. Si j’avais trouvé les produits médiocres, je les aurais renvoyés à Arthur. Si j’avais trouvé les produits bof, je vous l’aurais dit.

Je ne m’associerais pas à une marque qui ne correspond pas à mes critères de sélection.
Et là, je me suis associée.
Je ne quitte plus Céleste et Cybille.

Je suis en mode Pierrot Nuage.
En mode Lady Arthur.

 

# ARTHUR A QUIMPER


Si vous êtes Quimpérois/e, sachez qu’une boutique Athur a ouvert ses portes en plein centre-ville rue des Boucheries.
Allez-y les yeux fermés.
Vous serez accueillis par Dominique Grijol, une passionnée d’Arthur.

 

—– ARTHUR —–

 


Commentaires

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Pensées du vendredi # 184 17 novembre 2017 at 8 h 52 min

    […] qui vous fait confiance, qui propose des produits de qualité, qui est à l’écoute. Merci [Arthur]. […]

  • Leave a Reply