[Lecture] 8 livres écrits par des femmes

27 août 2017

J’ai beaucoup lu pendant mes vacances. Et en regardant tous les livres parcourus, je me suis aperçue qu’ils avaient tous été écrits pas des femmes.

Des lectures 100% féminines. Coïncidence.

Retour donc sur les livres lus, avec pour chacun le pitch et mon avis !

 

1/ « ET BIEN DANSONS MAINTENANT »
DE KARINE LAMBERT

Le pitch : Elle aime Françoise Sagan, les éclairs au chocolat, écouter Radio Bonheur et fleurir les tombes. Il aime la musique chaâbi, les étoiles, les cabanes perchées et un vieux rhinocéros solitaire. Marguerite a toujours vécu dans l’ombre de son mari. Marcel a perdu celle qui était tout pour lui. Leurs routes se croisent, leurs cœurs se réveillent. Oseront-ils l’insouciance, le désir et la joie ?

Mon avis : Premier livre des vacances. Un livre qui nous rappelle, si besoin est, que l’amour et la tendresse n’ont pas d’âge. Une histoire de solitude, de rencontre et d’amour entre deux seniors. Le livre de Karine Lambert est touchant. Un livre qui se lit comme un éclair. J’ai beaucoup aimé.

 

 

 

2/ « MÉMÉ DANS LES ORTIES »
D’AURÉLIE VALOGNES

Le pitch : Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant –, s’ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d’escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie… jusqu’au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 93 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur.

Mon avis : Ferdinand nous fait penser à Raymond dans « Scène de ménage ». On aurait presque envie qu’il soit encore plus bougon. Sans le faire exprès, j’ai encore choisi un livre qui parle de la solitude des seniors. C’est tendre, émouvant parfois, drôle souvent. J’ai aimé.

 

 

 

3/ « DANS LE JARDIN DE L’OGRE »
DE LEILA SLIMANI

Le pitch : Leila Slimani dépeint le portrait d’une femme inadaptée au bonheur. Adèle mène une vie rangée entre un mari qui la regarde à peine et un enfant qui l’encombre. C’est la triste réalité, sa triste réalité. Adèle vit dans le mensonge, la déception et les faux-semblants. Leila Slimani fait de son héroïne, heureuse en apparence, une garce qui s’assume. Dans le jardin de l’ogre est un roman qui ne fait pas dans la dentelle mais qui traite de la dépendance sexuelle sans a priori et sans tabou.

Mon avis : Un livre qui m’a été conseillé et prêté par une amie (merci Morgan). Un véritable coup de cœur. THE coup de cœur des 8 huit livres lus pendant les vacances. J’ai beaucoup aimé l’écriture de Leila Slimani, franche et précise. « Dans le jardin de l’ogre » est l’histoire d’une femme à la dérive, perdue, sans jugement, sans voyeurisme malsain. Le pitch parle « d’addiction sexuelle », je dirais plutôt une addiction à l’amour. A lire.

 

 

 

4/ « VERNON SUBUTEX 1 »
DE VIRGINIE DESPENTES

Le pitch : Alex Bleach, une star de la musique, vient de mourir. Overdose dans la baignoire. Coup dur pour ses fans et pour Vernon Subutex. Ce n’est pas seulement un ami qu’il vient de perdre mais aussi celui qui paie son loyer depuis plusieurs mois. Dorénavant, le voilà à la rue. Ancien disquaire au « Revolver », il a connu des années fastes, dans l’insouciance et la désinvolture. Mais le magasin n’a pas survécu aux nouveaux supports musicaux. Le voilà obligé de le fermer. Maintenant, Vernon n’a plus rien, pas même un toit.

Mon avis : Alors je suis très partagée sur ce livre. J’ai bien aimé l’écriture de Despentes et ses formules souvent bien trouvées. J’ai bien aimé les portraits de ses personnages. Mais… mais au bout d’un moment, il faudrait qu’il se passe quelque chose… Une accumulation de portraits (même s’ils sont bien faits) ne suffit pas. Je me suis lassée, jusqu’à me demander si j’allais le terminer. Bref, je ne lirai pas le tome 2. Déçue.

 

 

 

5/ « C’EST OU, LE NORD ? »
DE SARAH MAEGHT

Le pitch : Ella, 24 ans, est professeur de français dans un collège. Elle a quitté Dunkerque pour Paris et sa première année en tant qu’enseignante, entre élèves déboussolés et profs déprimés, s’annonce mouvementée. Heureusement, elle n’est pas toute seule. Il y a son copain Théo qui l’inscrit sur Tinder, sa copine Lou qui passe des castings pour une marque de lait concentré, son fiancé Victor, ébéniste, son amante Cléo, photographe. Sans oublier sa sœur Julie, amoureuse du gorille du Jardin des Plantes, et son poisson rouge Klaus qui se fait du mouron.

Mon avis : Pour tout vous dire, avant d’aller rechercher le pitch, je ne me souvenais même plus le l’histoire ! Pourtant j’ai bien aimé ce livre. Un livre très « générationnel » comme je l’ai écrit sur mon feed insta, qui parlera peut-être plus à une jeune fille de 25 ans qu’à moi quadra. Un livre qui se lit bien, que l’on l’oublie vite aussi, mais on ne lui en veut pas.

 

 

 

6/ « TU COMPRENDRAS QUAND TU SERAS PLUS GRANDE »
DE VIRGINIE GRIMALDI

Le pitch : Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, elle ne croit plus guère au bonheur. Une fois sur place, elle se souvient aussi qu’elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées. Dire qu’elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme.
Mais au fil des jours, la jeune femme découvre que les pensionnaires ont des choses à lui apprendre. Son quotidien avec des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au cœur brisé lui réserve des surprises qui pourraient bien l’aider à retrouver le sourire. Sans oublier Raphaël, le petit-fils d’une résidente, qui ne la laisse pas indifférente…

Mon avis : Deuxième grand coup de cœur de mes lectures, j’ai a-do-ré « Tu comprendras quand tu seras plus grande ». Les personnages sont tellement bien décrits qu’on les imagine sans mal. Tout au long de ma lecture, je me suis dit que ce bouquin pourrait être adapté au cinéma. L’écriture de Grimaldi est top et l’histoire fait vraiment du bien (un bémol pour la fin mais je ne vous dirai rien). Je n’avais jamais lu Virginie Grimaldi, il est certain que je vais acheter d’autres livres de cette auteure.
(D’ailleurs une petite précision, son livre «Le premier jour du reste de MA vie » n’a rien à voir avec le film de Rémi Besançon qui est « Le premier jour du reste de TA vie ».)

 

 

 

7/ « CELLE QUE VOUS CROYEZ »
DE CAMILLE LAURENS

Le pitch : Afin d’obtenir des informations sur son amant épisodique Jo, Claire, 48 ans, se crée un faux profil sur Facebook, celui d’une jolie brune de 24 ans, et fait une demande d’amitié à son plus proche ami, Chris. Commence un échange de messages qui se transforme peu à peu en liaison amoureuse. Ce roman évoque le désir féminin et l’amour au temps des réseaux sociaux. Prix du Roman-News 2016.

Mon avis : Entre Irl, virtuel et fiction, je me suis complètement paumée dans ce livre. Paumée par l’histoire trop alambiquée, perdue par l’écriture trop sèche pour moi. Je ne peux pas dire que j’ai détesté, mais dès les premières pages, j’ai senti que j’avais hâte de le terminer pour passer à un autre.

 

 

 

8/ « EN VOITURE SIMONE  »
D’AURÉLIE VALOGNES

Le pitch : Jacques, époux despotique, est marié à Martine. Ils ont trois fils, Matthieu, éternel adolescent, Nicolas, chef cuisinier castrateur et Alexandre, rêveur mollasson, et aussi trois belles-filles insupportables, Stéphanie, mère angoissée, Laura, végétarienne culpabilisatrice et Jeanne, féministe dérangeante. Antoinette, grand-mère à la sagesse particulière, vient compléter cette famille explosive.

Mon avis : Dernier livre lu des vacances. « Mémé dans les orties » m’avait bien plu, je voyais pas mal de bons avis sur « En voiture Simone », j’y suis donc allée. C’est un livre qui m’a fait passer un bon moment. Dès les premières pages, on s’attache à cette famille (bretonne !) où moqueries, conseils, disputes s’entremêlent. Même si j’aurais aimé une histoire plus incisive (restée trop en surface pour moi), c’est un livre que j’ai aimé. Un livre pour la détente.

 

 

 

 

Voilà ! J’espère que cela vous donne(ra) des idées pour vos prochaines lectures à vous !
Et n’hésitez pas à me donner vos avis à vous !

Bises,

Delphine

 

Commentaires

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply