Mes adresses

Lilou Swann, une chouette créatrice bretonne

12 mars 2017

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une chouette très chouette.

Mais avant ça, il faut que je vous présente quelqu’un : Lilou Swann.

Avec un tel nom, vous imaginerez peut-être un personnage de roman d’aventure, dans un pays à des milliers de kilomètres de là. C’est ce que moi je me serais imaginé. Mais non. Ou pas tout à fait. Ou si, presque en fait quand on y pense…

Morgane Galey, alias Lilou Swann. (© Lilou Swann)

Morgane Galey, alias Lilou Swann. (© Lilou Swann)

Je vous emmène à Lorient dans le Morbihan. C’est là que Lilou Swann, aka Morgane Galey, a déposé tissus, aiguilles, boutons et accessoires de couture.

Lilou Swann est une créatrice bretonne qui fabrique de ses petites mains des objets de créations textiles autant pour les petits que pour les grands.

Coussins, plaids bébé, petites trousses, sacs, étuis à tablettes… Lilou Swann s’amuse au gré des imprimés à fabriquer des objets subtils et poétiques. Chaque pièce est faite à la main et donc est unique.

Pas de rayures bleues et blanches en vue, ni d’ancres marines, Lilou Swann s’inspire certes sur les terres bretonnes mais son imaginaire se nourrit d’un ailleurs lointain : de la culture et de l’art de vivre japonais.

 

 

Moi, j’ai craqué pour [une petite chouette « mobile » avec plumes]. J’ai tout de suite aimé ses formes, sa « bouille », ses grands yeux ronds, ses couleurs et la délicatesse de ses plumes.

 

Le mobile Chouette de Lilou Swann (@Ladyblogue)

 

Cette chouette est déclinée en plusieurs couleurs, beaucoup de couleurs flashy (des roses, des rouges, des fuchsias), très sympas pour une déco de chambre d’enfant. J’ai préféré des couleurs qui iraient bien dans une chambre d’adulte, pour un couple.


Et en plus, parait-il, dixit Lilou, cette chouette porte bonheur !

En fait la chouette fait partie de ce que Lilou Swann appelle « son bestiaire ». Il y a la chouette, la carpe et le chat. Au Japon, la chouette est un animal porte-bonheur car (après quelques recherches sur le net) son nom, fukurô, est synonyme de « repousser le malheur » et « attirer le bonheur ». Elles sont considérées là-bas comme des messagères des dieux, servant d’intermédiaire entre eux et les hommes. J’aime bien ces histoires-là.

Bref, en déco dans ma chambre, normalement, ma petite chouette devrait remplacée toutes les tisanes du monde ! ;-))

 

#MerciLilouSwann

Delphine

 

—– LILOU SWANN —–

 

Commentaires

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :