BREF, JE SUIS EN MODE CHAMEAU MUET

9 avril 2016

Un rendez-vous, plusieurs possibilités.

1/ Je kiffe.
2/ Je vomis et ensuite je kiffe.
3/Je kiffe et ensuite je vomis.
4/ Je kiffe en vomissant (ce qui doit être je pense légèrement différent du « je vomis en kiffant »).

J’ai ensuite la première déclinaison avec le « non-kiffage » au lieu du kiffage, mais là, la « vomissitude » est beaucoup plus dense, beaucoup plus fournie etbeaucoup plus profonde. Et surtout, faut être conscient que la vomissitude laissera des traces. Vanish ou Génie, c’est certain, les auréoles seront coriaces à disparaître.

Puis la seconde déclinaison avec le «je fais caca mou », à la place du « je vomis ». Mais je ne vais pas m’étendre sur ce point.

Et le pire du pire du pire (du pire du pire), le non-kiffage avec du vomi et du caca mou dedans. Mais ça c’est vraiment si j’ai pas d’bol.

Je ne sais pas ce qu’il m’attend en fait.

Il parait qu’il faut que je respire, que je ne pense pas (comment on fait ça ?) et que je soigne mes cordes vocales.

J’essaie donc de faire marcher mes naseaux à fond les ballons, de mettre mon cerveau sur off et de chuchoter.

Bref, aujourd’hui, je suis en mode chameau muet.

Commentaires

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.