Madame, Mademoiselle, Monsieur…

28 septembre 2011

Homme_femme
J'ai trouvé ça bizarre.
Tellement bizarre que j'avais envie de revenir sur le sujet.
Le (fameux ?) débat (?) "Madame", "Mademoiselle".
Je ne suis pas du tout anti-féministe, nan, mais franchement, ca m'a étonné. Je ne m'étais jamais posé la question en fait.
On m'appelait Mademoiselle avant et j'aimais ça à chaque fois.
On m'appelle aujourd'hui Madame presque à tous les coups, cela m'étonne à chaque fois et j'aime cela à chaque fois.

Mademoiselle… Madame…

C'est doux "Mademoiselle".
C'est léger, gentil, musical, et même respectueux.
Et pas moins ni plus léger, gentil, musical et respectueux que "Madame".

Tout dépend de qui prononce les mots.
Un "Mademoiselle" ou un "Salope" dans la bouche de certains hommes peut faire vomir tant ils exprimeront le mépris, le rabais.
Un "Mademoiselle" ou un "Salope" dans la bouche de certains hommes peut embraser les sens tant ils exprimeront l'attachement et la passion.

Pour certaines, préciser son statut marital dans des formulaires administratifs est une forme d'intrusion dans la vie privée. Je peux comprendre oui, mais je ne me sens pas du tout concernée par cela. La case mademoiselle ou madame m'importe peu – j'ai d'ailleurs souvent cocher l'une ou l'autre au hasard de mes envies, au hasard tout court.
Je suis plus gênée par des précisions d'ordre médical (à la banque pour un prêt par exemple) ou d'ordre financier. Chacun ses trucs. Et ces trucs-là ne gêneront pas d'autres.

Je pense qu'il ne faut pas se tromper de débat.
Il ne faut pas confondre "être égaux" et "être identiques".

Et puis ce débat sur ce madame/Mademoiselle m'a ramené à d'autres choses, il m'a fait penser à la Novlangue, langue inventée par Georges Orwell pour son bouquin "1984".
La Novlangue était destinée, non à étendre, mais à diminuer le domaine de la pensée, et la réduction au minimum du choix des mots aidait indirectement à atteindre ce but.

Parce qu'aujourd'hui, on cherche à cacher des mots derrière d'autres mots.

Il ne faut plus dire clandestin mais candidat à l’immigration (Figaro).
Il ne faut plus dire gitans, rôdeurs, monte en l’air, mais gens du voyage (tous les médias).
Il ne faut plus dire clandestin, immigré illégal, ni même sans-papiers, mais privés de papiers (La Dépêche)
Il ne faut plus dire discrimination positive mais encadrement différencié (Belgique).
Il ne faut plus dire quartier à majorité immigrée mais quartier populaire (tous les médias).
Il ne faut plus dire crimes, agressions, violences, mais plutôt actes de délinquance ou incivilités et encore mieux bêtises (Le Parisien) ou faux-pas (France 2). Récent : les inconduites (CNRS).
Il ne faut plus dire émeutes ou guerre des gangs mais incidents (partout).
Il ne faut plus dire immigration mais mobilité européenne (Frattini, commissaire européen).
Il ne faut plus dire immigré mais client (autorités finlandaises).
Il ne faut plus dire bandes mais identités de quartier. (LCI.fr).
Il ne faut plus dire des bandes de noirs et d’arabes mais des jeunes qui se regroupent souvent sur des considérations ethniques » (Belgique).
Il ne faut plus dire enfants d’immigrés mais enfants issus de familles d’éducations éloignées.
Il ne faut plus dire attraper les voleurs mais lutter contre les délits d’appropriation (Midi Libre).
Il ne faut plus dire des vauriens font des graffitis mais des graffeurs habillent la ville de couleurs.
Il ne faut plus dire un voyou notoire mais un individu défavorablement connu de la justice.
Il ne faut plus dire mosquée mais centre culturel et religieux.
Il ne faut plus dire fusillade mais bagarre par balles (TF1).
Il ne faut plus dire Français attaché à son Pays, à sa culture, à ses traditions et fier de son drapeau mais raciste. (*)
Il ne faut plus dire noir mais black.
Il ne faut plus dire femme de ménage mais technicienne de surface ou auxiliaire professionnelle.

Bientôt il ne faudra plus dire "Mademoiselle" mais "Madame".

Et bientôt il ne faudra plus dire "Madame" mais "Monsieur".

(*) Source : extrait du journal Présent n° 7418 du 25 août 2011

Commentaires

You Might Also Like

28 Comments

  • Reply macaron 28 septembre 2011 at 9 h 20 min

    Il ne faut plus dire salope mais t’es bonne !

  • Reply Ladyblogue 28 septembre 2011 at 9 h 21 min

    Je préfère salope.

  • Reply la mere poule 28 septembre 2011 at 9 h 49 min

    Le Mademoiselle est la continuité d’un combat, moi je veux que cette civilité disparraisse, car c’est sexiste.
    Va faire un tour sur http://www.madameoumadame.fr et tu comprendras peut être les raisons de cette lutte.

  • Reply Valérie Pineau-Valencienne 28 septembre 2011 at 9 h 50 min

    J’adore ce post! Entièrement d’accord…

  • Reply Ladyblogue 28 septembre 2011 at 9 h 58 min

    J'y suis allée hier…

  • Reply Ladyblogue 28 septembre 2011 at 9 h 59 min

    yep ! 😉

  • Reply shimrod 28 septembre 2011 at 10 h 00 min

     » Il ne faut pas confondre « être égaux » et « être identiques ».  »
    belle expression.

  • Reply Ladyblogue 28 septembre 2011 at 10 h 03 min

    Merci.

  • Reply macaron 28 septembre 2011 at 10 h 10 min

    Moi aussi !

  • Reply Ladyblogue 28 septembre 2011 at 10 h 17 min

    Même pas étonnée !

  • Reply Emmanuel 28 septembre 2011 at 12 h 14 min

    Franchement ya des combats plus important…
    Surtout que les cases « Madame, Mademoiselle, Monsieur » sont extrêmement souvent associées à la case Statut marital… Qu’il faudra faire disparaitre aussi bientôt du coup ?
    Meme si c’est sexiste je connais nombre de femme qui rougissent de plaisir quand on leur donne du Mademoiselle, et moi j’adore qu’une femme m’appelle « jeune homme » 🙂
    Bien sur des fois c’est vexant mais ca existe aussi pour les hommes.
    Dans mon boulot un « vieux » qui veut imposer son expérience s’évertue à appeler « garçon » les collègues plus jeune… Je l’ai appelé « pépé » deux fois en reunion ça l’a calmé 🙂
    Bravo pour cet article et pour ce blog que je viens de découvrir.
    Par contre « lady »blogue c’est pas sexiste comme nom ? 😉

  • Reply Ladyblogue 28 septembre 2011 at 12 h 16 min

    Merci pour ton commentaire.
    Pour le Ladyblogue, bientôt, qui sait ?, ca sera "Misterblog"…  😉

  • Reply Celine 28 septembre 2011 at 12 h 27 min

    Et quelle est la justification pour qu’on me demande si je suis a) un homme b) une femme mariée c) une jeune célibataire ?
    Je ne trouve pas que ce soit une intrusion dans ma vie privée, je trouve que c’est une vision de la société bizarrement inégalitaire.
    Je ne veux pas supprimer un mot du dictionnaire, juste des documents administratifs.
    C’est une note joliment écrite, à part ça.

  • Reply Ladyblogue 28 septembre 2011 at 14 h 29 min

    Cette inégalité-là ne me gêne pas.
    Et ce n'est pas parce qu'un mot n'existera plus sur des papiers administratifs qu'il ne sera plus utilisé ou qu'il disparaitra de la langue.
    Je t'embrasse.

  • Reply L. 28 septembre 2011 at 17 h 15 min

    Ah je ne suis pas d’accord avec cette note. Ce débat (combat?) est important. Bien plus que l’excision, la maltraitance physique envers les femmes. Mademoiselle est LA lutte des femmes du XXIème siècle.
    Sinon je suis allé voir le site cité par mère poule et sincèrement si les personnes figurant dans le film ont pour plus gros problème le mademoiselle je les envie beaucoup 🙂

  • Reply Bertille 28 septembre 2011 at 18 h 01 min

    Très jolie note. Quand je suis arrivée au Québec,j’avais 22/23 ans et on m’appelait « Madame » car le féminisme est très fort en Amérique du nord. Bref, ça me collait toujours un petit coup de vieux dans les dents…

  • Reply louison 28 septembre 2011 at 18 h 27 min

    On a plus le droit de rien dire. Et pourtant tous ces mots viennent bien de la langue française et plus précisément du latin alors…Les hommes n’ont pas toujours inventé des mots très heureux mais ils existent. Bonne soirée.
    En revanche le débat mademoiselle, madame, je le trouve bien futil. A ce moment on enlève aussi « jeune homme » par comparaison avec « vieux »

  • Reply Cha_matou 28 septembre 2011 at 18 h 29 min

    Le simple fait que tu coches les cases « Madame » ou « Mademoiselle » au hasard montre bien que cette case ne sert à rien. Autant s’en débarasser, non ?

  • Reply Cha_matou 28 septembre 2011 at 18 h 33 min

    @louison : « jeune homme » n’est sura ucun papier administratif.

  • Reply Ladyblogue 28 septembre 2011 at 21 h 27 min

    Merci.
    Bises.

  • Reply Ladyblogue 28 septembre 2011 at 21 h 27 min

    Oui.

  • Reply Ladyblogue 28 septembre 2011 at 21 h 28 min

    Certains(es) veulent rétablir « damoiseau »…

  • Reply Ladyblogue 28 septembre 2011 at 21 h 28 min

    Il y a plein de choses futiles qui sont nécessaires.

  • Reply Ladyblogue 28 septembre 2011 at 21 h 29 min

    Justement gardons notre « avantage » ! 😉

  • Reply Alek 29 septembre 2011 at 0 h 22 min

    Merci pour ton très beau texte Ladyblogue. Merci pour ta clairvoyance, ton intelligence, pour l’indépendance de ta pensée.
    Comme toi je trouve un jolie Mademoiselle léger, charmant voir rajeunissant. C’est comme un doux parfum. Rien à voir avec un Mademoiselle = vierge.
    De plus, ce n’est pas forcément le cas et heureusement.
    Le féminisme devrait se concentrer sur la violence réelle en priorité. Le féminisme bobo s’évanouirait-il à l’entrée des cités chaudes ?
    Il y aurait dû avoir un combat féministe bien plus important, comme la défense de cette fille de 14 ans happée par une meute de cité à Carpentras, violée dans des caves et des hôtels par environ 30 individus de 16 à 22 ans.
    Exhibée, filmée par les brutes, elle est même, au long d’une route, prostituée aux automobilistes de passage. Au tribunal, aucun soutient pour elle, aucun psy (défenseur des agresseurs), journalistes (quasi aucune médiatisation de l’affaire), féministes (étonnamment silencieuses), ou juge (avec un verdict « mesuré », c’est-à-dire laxiste vu les faits) n’ont eu le courage de la défendre avec force.
    Violée, humiliée, prostituée : seule face à douze accusés http://www.laprovence.com/article/a-la-une-372
    Un verdict révoltant par Xavier Raufer
    http://www.valeursactuelles.com/parlons-vrai/parlons-vrai/un-verdict-r%C3%A9voltant20110901.html
    (on peut grossir les caractères)
    Et ta 2ème partie sur la Novlangue est tellement réaliste. Tu ne tombes pas dans le piège des pseudos journalistes qui veulent nous empêcher de penser en changeant des mots précis par des mots abstraits. Avec eux, on passe du concret, de l’identifiable, du visible, à l’abstrait, au floue, à l’invisible dans le but que le peuple reste dans sa torpeur et ne pense plus, qu’il obéisse et ne se révolte pas face à toutes ces injustices qui nous entourent…

  • Reply Ladyblogue 29 septembre 2011 at 9 h 54 min

    Merci beaucoup pour ce commentaire.

  • Reply E2bdx 29 septembre 2011 at 16 h 38 min

    Le sexisme est la pornographie de l’humanisme.

  • Reply jac 11 octobre 2011 at 9 h 50 min

    la sémantique est un art,
    sous la « croûte » se terre la qualité de « l’artiste »,
    c’est dans le coeur des femmes/hommes que se cache la vraie valeur des mots.
    Alors Madame, Mademoiselle ou Monsieur s’habillent du regard que l’on veut bien [ou mal] leur porter.

  • Leave a Reply